Mardi 24 juin - 10h10 | parnl

Les para-dresseurs en forme aux Bréviaires

Les para-dresseurs avaient rendez-vous aux Bréviaires le week-end dernier, à la suite de l’annulation du CPEDI 3* de Mulhouse. La Ferme de Corbet a proposé, du 20 au 22 juin, trois jours d’épreuves sous le format d’une compétition internationale pour permettre aux cavaliers et leurs montures de rester au meilleur de leur forme. Plus de dix cavaliers étaient engagés dans ce concours yvelinois, composé de reprises imposées le premier et le deuxième jour, et d’une Reprise Libre en Musique le dimanche.

[Lea Sanchez], en selle sur [Rhapsodie]*ENE-HN, continue de rêver en Grade Ia. En effet, depuis son titre de championne de France, la jeune fille ne cesse de progresser et de surprendre les responsables de l’équipe de France. Lors de cette compétition, elle a d’ailleurs signé une très belle performance dans la Reprise Libre et a obtenu une note finale de 72.833 %, et notamment une note artistique de 76 % attribuée par le juge C, signant ainsi son record personnel. De très bons résultats pour la benjamine qui, trop jeune pour les Jeux équestres mondiaux FEI Alltech 2014 en Normandie, prépare assidument les Jeux olympiques de Rio 2016. Également au départ, [Leonore Sereys de Rothschild] sur [Jade du Mets], n’a participé qu’à l’épreuve du vendredi et a terminé à la seconde place du classement. [Thibault Stoclin] et [Lou Heart] n’ont pas été au meilleur de leur forme ce week-end. Le cavalier, qui a éprouvé quelques difficultés à aller chercher les points auprès du jury, s’est incliné à trois reprises face à sa cadette.

Après avoir vu la médaille lui échapper au profit de [Valerie Salles] lors des championnats de France en Grade Ib, [Anne-Frederique Royon] a repris les commandes de la compétition en briguant les trois premières places sur [J Adore]. Sa concurrente, en selle sur [Diamond du Loing], n’a pourtant rien lâché lors des deux premiers jours de la compétition. Malheureusement, elle s’est faite distancer de plus de dix points lors de la Reprise Libre en Musique.

La cavalière alsacienne [Cloe Mislin] continue sa progression en Grade II, accompagnée de son hongre de douze ans, [Ours de B Neville]. Malgré des résultats en demi-teinte, 63.873 % le premier jour et 64.152 % le deuxième, la cavalière a finalement décidé de prendre des risques et s’est vue récompensée d’une note finale de 67 % dans la Reprise Libre en Musique.

En Grade III, [Vladimir Vinchon] semble enfin avoir apprivoisé le sensible [Rockford 17]. En effet, le couple a pris la tête de la compétition les deux premiers jours en déroulant deux reprises propres et fluides. En perpétuelle évolution depuis Deauville, le cavalier et sa monture avaient déjà montré de belles dispositions lors des derniers championnats. Mais avec deux notes artistiques à plus de 76%, le cavalier du Team Normandie, [Jose Letartre] accompagné de [Warina]*ENE-HN, s’est emparé de la Reprise Libre en Musique. Sérieuse et appliquée comme à son habitude, la jument pensionnaire du Cadre Noir de Saumur a mis tous les juges d’accord. Belle surprise également pour [Samuel Catel] et sa nouvelle monture [Mogador de Valange]. Déjà présent le week-end précédent aux Bréviaires sur des épreuves valides, ce dernier s’est illustré lors du dernier test du week-end, la Reprise Libre en Musique. Avec une reprise rythmée et sans accroche, le cavalier a terminé avec une moyenne globale de 73.250 % et a même obtenu une très belle note artistique de 83% de la part du juge en C.

Il n’y a eu qu’une seule participante en Grade IV. [Nathalie Bizet], deux fois vice-championne du monde, était en selle sur sa nouvelle monture, [Odate F J]. Déjà aperçu à Marnes-la-Coquette en mai dernier, le tout jeune couple a continué de se découvrir et a obtenu des résultats prometteurs, notamment lors de la Reprise Libre en Musique où il a décroché une note globale de 72.583 %.

Compte tenu de tous ces rebondissements, la sélection devient de plus en plus compliquée pour la direction technique nationale qui dévoilera le 14 juillet la liste des couples choisis pour représenter la France lors des JEM. Le prochain rendez-vous des para-dresseurs qui se déroulera du 9 au 11 juillet à Hartpury au Royaume-Uni sera décisif.

Source communiqué

J'aime 107

Réagissez