Mardi 10 juin - 10h34 | Marie de Pellegars

Mission de repérage Rio 2016

Frédéric Bouix, délégué général de la Fédération française d’équitation, et Sophie Dubourg, Directrice technique nationale d'équitation, sont allés à Rio en mai, dans le cadre de la mission de repérage de trois jours organisée par le Comité national olympique et sportif français en vue des Jeux olympiques de 2016. En voilà le compte-rendu.

Délégation

Le groupe était composé de Denis Masseglia, président du CNOSF, Patrick Cluzaud, directeur du haut niveau au CNOSF, de représentants de l'INSEP et du Ministère des sports, du président de chaque fédération olympique et des DTN de chaque discipline ou de leurs représentants, soit une délégation de soixante-cinq personnes qui ont été accueillies par le comité d'organisation de Rio 2016 et par le Consul de France. Sur chaque site, la délégation a rencontré le délégué technique des disciplines concernées.

Sites


La visite en groupe et en bus de tous les sites a constitué l'essentiel du programme. Lors des Jeux olympiques, il y aura quatre pôles principaux : Barra, Deodoro, Maracana et Copacabana. Le site le plus important sera celui de Barra où se trouve le stade olympique, non loin du village olympique pour lequel trente-et-un immeubles de trois mille six cent quatre appartements sont en construction. Il y aura aussi des hébergements dans des appartements et sur des bateaux.

Épreuves équestres


L'équitation se déroulera à Deodoro à l'École d’équitation et d'entraînement qui est un centre équestre national militaire. 'Les constructions sont existantes avec des boxes en dur. C'est joli, spacieux, sécurisé et il y a un bel espace pour le cross. C'est plutôt rassurant. D'autant qu'il y a une bonne présence de prestataires français sur place et de bonnes relations équestres de longue date entre la France et le Brésil. Pour le reste, tout est commencé. Rien n'est terminé. Mais on sent beaucoup d’enthousiasme', a expliqué Sophie Dubourg.

Accueil


Pour des raisons de sécurité, tous les athlètes, y compris les cavaliers, seront logés au village olympique qui sera à vingt-cinq minutes des pistes. Le Comité d'organisation a prévu des navettes rapides de bus sur des voies spéciales, dont la Transolimpica Barra à Deodoro, de manière à éviter les embouteillages qui sont un gros problème à Rio. L'une des deux soirées a permis de découvrir le site du Club France qui sera installé devant la plage d'Ipanema dans le plus beau centre équestre de Rio, la Sociedade Hipica Brasileira, qui a accueilli les Jeux panaméricains 2007 et où se déroulait le CSI d'Athina Onassis jusqu'alors. Cela permettra à tous les sports de se mettre dans l'ambiance équestre.

Rio 2016 en bref


Les épreuves se tiendront du 5 au 21 août, soit en hiver. Le concours complet aura lieu du 7 au 10, le dressage du 12 au 16 et le saut d’obstacles du 15 au 20.

Vingt-huit sports seront représentés sur trente-cinq sites avec pas moins de trois cent six épreuves. Deux nouveaux sports olympiques auront lieu : le rugby à sept et le golf.

Concernant les installations qui serviront à l'événement, 46% existent déjà actuellement, 32% seront construites juste pour l’occasion et 22% seront établies de manière temporaire.

MPM (avec communiqué)

J'aime 169

Réagissez