Mardi 11 juillet - 10h18 | Johanna Zilberstein (avec communiqué)

CPEDI 3* Uberrherrn : la France troisième

Dernière compétition avant la sélection pour les championnats d’Europe de paradressage à Göteborg, le CPEDI 3* de Uberherrn, en Allemagne, revêtait une importance toute particulière pour nos cavaliers français. En forme à Somma Lombardo en Italie il y a deux semaines, les Tricolores qui empochaient la deuxième place de la Coupe des nations avaient à cœur de briller à nouveau en terres germaniques afin de confirmer la belle évolution de l’équipe sur cette saison 2017. Pari gagné l’équipe de France termine en troisième position derrière l’Allemagne et la Belgique.

"Nous sommes très fiers de nos cavaliers qui ont montré une réelle progression sur ces trois jours d’épreuves. Camille Jaguelin et José Letartre ont confirmé que l’on pouvait compter avec eux sur les échéances internationales. José Letartre et Swing Royal*ENE-HN, propriété de l’IFCE, en vrais piliers de cette équipe, ont enchaîné les très bonnes performances. Ils terminent 1ers de la Team Test (69,292 %), 1ers de l’Individual Championship (70,041 %) et 2e de la Freestyle (72,250 %), c’est très positif à quelques semaines de Göteborg ! Camille Jaguelin continue sa progression au fil des CPEDI. Il talonne José de près puisqu’il prend la 2e place de la Team Test (68,542 %), la 3e de l’Individual Championship (67,602 %) et finit 4e de la Freestyle (69,125 %). Il a encore quelques détails techniques à affiner pour aller gratter des points avec sa jument Wimke mais nous sommes ravis du couple", analyse Fanny Delaval.

Belle surprise en Grade II, puisque Céline Gerny en selle sur Quattro d’Oréal, propriété d'Anne Merieux-Willefert, de Sophie Battin et de sa cavalière, monte deux fois sur le podium. Le binôme formé il y a peu, déroulait ici son deuxième CPEDI, et prend la 2e place de l’Individual Championship (65,784 %) et la 3e de la Freestyle (70,477 %). Egalement dans l’équipe, Thibault Stoclin et Uniek, propriété d’Handi Equi’ Compet, ont été réguliers au long des trois jours et sortent de la Freestyle avec une moyenne de 69,223 % et une 5e place. Le cavalier qui a eu quelques difficultés à appré- hender les nouvelles reprises FEI en début d’année, semble avoir trouvé les clés et a la ferme intention de revenir à son meilleur niveau. Ces résultats par équipe sont donc de très bon augure à l’aube des Championnats d’Europe dont la sélection officielle sera dévoilée dans les jours à venir. Deux cavalières étaient également du voyage et participaient aux épreuves en individuel. Il s’agit de Léa Sanchez en Grade I et Nathalie Bizet en Grade V. La première, associée à sa fidèle Rhapsodie*ENE-HN, propriété de l’IFCE, participait à son deuxième CPEDI de la saison. "Nous sommes dans une période de transition pour Léa. Brillante étudiante de 1ère, elle a à cœur de réussir ses études et préparait cette année les épreuves préliminaires du baccalauréat. Elle n’a donc pas pu suivre un entraînement aussi poussé que ses compatriotes", explique Fanny Delaval.

Nathalie Bizet sur sa jument Allisca n’avait quant à elle pas suivi le parcours de sélection pour les championnats d’Europe.

J'aime 113

Réagissez