Mercredi 04 juin - 18h00 | Marie de Pellegars

Mobilisation contre la vente France Haras

En début de semaine, une délégation de personnalités du monde équestre s’est rendue à l’Assemblée Nationale afin de rencontrer Jacques Myard, député maire de Maisons-Laffitte et président du groupe d’études 'Cheval' à l'Assemblée, afin de lui faire part des différentes craintes concernant la vente des étalons France-Haras. Parmi ces personnes il y avait notamment Yves Chauvin, président de la Société hippique française, Pascal Cadiou, président du studbook Selle-Français ou encore [Penelope Leprevost]. Cette dernière est en effet touchée puisque son fidèle [Mylord Carthago]*HN, qui revient tout juste au haut niveau, sera lui aussi vendu aux enchères par Arqana dès le 8 septembre prochain.

D'après Equidia, l'objectif a ainsi été de convaincre le député que cette action représentait différents risques comme celui de voir partir à l’étranger un patrimoine génétique créé et développé depuis longtemps en France tels que notamment les AQPS et les Pur-sang. Côté sportif, la perte pourrait également être conséquente. Outre le fait que les modalités de la vente imposent que Mylord Carthago reste sous couleurs françaises, [Padock du Plessis]*HN, champion de [Timothee Anciaume] pourrait, quant à lui, s’envoler en dehors des frontières de l'Hexagone.

MPM

J'aime 130

Réagissez