Vendredi 30 juin - 11h33 | Thomas de Cossé Brissac (avec communiqué)

Trois nouveaux cas de dopage

Le tribunal de la Fédération équestre internationale (FEI) a rendu son verdict dans trois affaires de dopages, en accord avec le règlement anti-dopage de la FEI.

La Belge Evelyn Stoffel a été suspendue quinze mois, après que son cheval Hukoumi a été contrôlé positif au Desmethyl-Tramadol, un analgésique, lors du CEI 1* de Virton, en septembre 2015. La cavalière d’endurance a aussi été condamnée à payer une amende de 2.500 CHF (soit environ 2.300€) ainsi que des frais de justice qui s’élèvent à 1.000 CHF (soit environ 900€).

Felix van de Mispelaere, monté par le Sudafricain Jonathan Clarke, avait été contrôlé positif à un vasodilatateur après sa victoire lors du CSI 1* de Polokwane en août 2015 et suspendu provisoirement du 21 octobre 2015 au 18 mai 2016. Mais le cavalier a finalement été innocenté, et la période de suspension s’est donc arrêtée. Il devra cependant rembourser une partie des frais de justice, d’un montant de 1.000 CHF.

Enfin, le Mexicain Andres Arozarena, qui était suspendu provisoirement depuis décembre 2016 après que son cheval, La Petite Fleur 6, a été contrôlé positif à un anti-inflammatoire va pouvoir reprendre la compétition. En effet, la cavalier a déjà purgé sa peine, qui était de six mois, lors de sa suspension provisoire. Elle devra quand même payer une amende de 2.000 CHF (soit environ 1.800 €) ainsi que des frais de justice de 1.000 CHF.

J'aime 160

Réagissez