Mardi 18 avril - 10h37 | Johanna Zilberstein (avec communiqué)

Pas de sanction pour Matthias Klausener

Le Tribunal de la Fédération équestre internationale (FEI) a rendu sa décision finale dans le cas de Dendros, le cheval du para-dresseur suisse Matthias Klausener, contrôlé positif à la Demecolcine, une substance interdite, lors du CPEDI 3* de Somma Lombardo.

Le Tribunal a noté que la présence de Demecolcine pouvait être due à une contamination, notamment à cause de l'ingestion d'une fleur, la colchique d'automne. En effet, il s'agit d'une substance que l'on ne trouve pas dans les presciptions pharmaceutiques, mais utilisée en médecine humaine lors de chimiothérapie. Aucune utilisation vétérinaire de la Demecolcine n'est connue. Il a d'ailleurs été prouvé que le système de Dendros a été contaminé par une colchique d'automne. Matthias Klausener a d'ailleurs fait appel et sa suspension provisoire, prononcée le 27 juillet 2016, a été levée le 6 octobre 2016. Il a en effet été établi qu'il n'y eu ni faute ni négligence quant à la violation du règlement. Le Tribunal de la FEI n'a donc imposé aucune sanction supplémentaire, autre que la disqualification du couple dans le CPEDI de Somma Lombardo, où il avait terminé sixième.

À noter qu'il a été suggéré de mettre la Demecolcine sur la liste des substances proposées pour intégrer la liste des substances spécifiques pour 2018.

J'aime 142

Réagissez