Mardi 18 avril - 10h19 | Johanna Zilberstein (avec communiqué)

Un cheval contrôlé positif à "un cocktail de drogues"

Le cavalier jordanien Nayef al-Fayez a été condamné à une suspension de trente mois par le Tribunal de la Fédération équestre internationale (FEI). Cette sanction intervient après l'analyse d'un échantillon prélevé sur son cheval Obama Al Aswad lors de la CEI 1* 80km d'Amman, en Jordanie, le 21 mai 2016. Le cheval a en effet été contrôlé positif au Boldenone, un stéroïde interdit par le règlement de la FEI, ainsi qu'au Dexamethasone, au Meloxicam, au Phénylbutazone et à l'Oxyphenbutazone, des substances soumises à médication.

Dans sa décision finale, le Tribunal de la FEI a pris en compte que, selon le règlement anti-dopage de la FEI, la sanction pour un contrôle positif à une substance bannie est de deux ans lors d'un premier contrôle. Toutefois, à cause de la présence de cinq substances interdites, dont le Boldenone, substance bannie, et de l'effet du cocktail de drogue, le Tribunal a trouvé qu'une sanction supérieure était justifiée.

La période de suspension provisoire, effective depuis le 20 juin 2016, a été prise en compte dans la période de suspension, ce qui signifie que le Jordanien sera suspendu jusqu'au 19 décembre 2018. De plus, le Tribunal a condamné Nayef al-Fayez à payer une amende de 5.000 CHF ainsi que les frais judiciaires de 3.000 CHF. Le couple a évidemment été disqualifié de la CEI 1* d'Amman, où il avait terminé deuxième.

J'aime 164

Réagissez