Hans Peter Minderhoud bat son record personnel et remporte la Coupe du monde de Mechelen

Le Néerlandais Hans Peter Minderhoud associé à Glock's Dream Boy N.O.P, lors de la Coupe du monde de dressage de Mechelen.
Crédit : FEI / Leanjo de Koster

Samedi 29 décembre - 18h32 | Léa Dall'Aglio

Hans Peter Minderhoud bat son record personnel et remporte la Coupe du monde de Mechelen

Coup double pour le Néerlandais Hans Peter Minderhoud qui, aux rênes de Glock's Dream Boy N.O.P, a remporté cet après-midi la Libre de la Coupe du monde de dressage de Mechelen après s'être imposé la veille dans le Grand Prix. La Française Morgan Barbançon Mestre obtient quant à elle la septième place.

Ils étaient quinze dans ce Grand Prix Libre.  Mais il en est un qui a brillé, pour s'imposer dans la septième étape Coupe du monde de dressage, qui se tenait en Belgique, à Mechelen. Hans Peter Minderhoud a montré les qualités prometteuses de son cheval de 10 ans, Glock's Dream Boy N.O.P. Le couple a même atteint son record personnel avec une moyenne de 83,66 %, grâce à des notes toutes au-dessus de 78 %, notamment en artistique, les deux juges lui octroyant respectivement 90 % et 91 %. Avec une première victoire dans le Grand Prix, hier vendredi, le Néerlandais peut être heureux de son week-end.

Cela confirme la belle progression de son jeune KWPN encore peu expérimenté. Avant Noël, il avait fini troisième de la Libre à Londres. "Il n'avait participé qu'à quelques compétitions avant de se qualifier pour les Jeux équestres mondiaux de Tryon, cette année. Et c'était un peu tôt dans sa carrière. Je l'ai ensuite laissé se reposer longtemps avant de reprendre à Londres. Je ne l'y ai pas senti très bien, alors qu'il allait si bien à la maison. Mais dix jours plus tard, à Mechelen, il est super - je veux dire, super !" s'est félicité le champion des Pays-Bas.

Hormis les vainqueurs, les cinq derniers couples ont tous présentés de belles performances. La Suédoise Therese Nilshagen termine quatrième avec Dante Weltino OLD, tandis que l'Irlandaise Judy Reynolds fait un excellent retour avec Vancouver K, pour s'aligner à la cinquième place.

Mais l'adversaire le plus redoutable pour Hans Peter Minderhoud n'était autre que l'Allemande Helen Langehanenberg, associée à Damsey FRH (septièmes au classement mondial). Elle termine deuxième avec une note de 82,88 %, et devance la Portugaise Maria Caetano aux rênes de son étalon lusitanien, Coroado, avec une moyenne de 80,16 %. 

Côté français, les deux couples à avoir fait le déplacement ont fait bonne figure dans le Grand Prix comme dans la Libre. Morgan Barbançon Mestre, qui présentait Sir Donnerhall II OLD, passait la barre de 70 % dans la première épreuve et obtenait la sixième place, avant de se classer septième ce samedi (76,285 %). Bertrand Liégard et Star Wars signaient quant à eux deux neuvièmes places, tout comme à Genève, un peu plus tôt dans le mois. 

La​ piste de Mechelen a enfin été l'occasion d'un hommage particulier à Tiamo, le hongre KWPN de 18 ans Tiamo, qui a accompagné la Belge Jorinde Verwimp pendant une grande partie de sa carrière, et avec laquelle il présentait aujourd'hui sa dernière reprise. Dont il finit huitième.

Les résultats de la reprise Libre ici. 
Le classement Coupe du modne après la septième étape ici.

À lire également...

Réagissez