La victoire inattendue de Frederic Wandres à Londres

Crédit : Jon Stroud/FEI

Mercredi 19 décembre - 15h58 | Amélie Ulmer (avec communiqué)

La victoire inattendue de Frederic Wandres à Londres

Hier soir, la Reprise Libre en Musique du CDI-W de Londres, en Grande-Bretagne, a réservé plusieurs surprises au public. La première d’entre-elles a été la surprenante victoire du dresseur Allemand Frédéric Wandres, accompagné de son hongre de treize ans Duke of Britain, mais aussi l'incroyable scénario de l'épreuve qui a vu le lauréat et Charlotte Dujardin obtenir une moyenne identique !

 - La victoire inattendue de Frederic Wandres à Londres

Malgré une égalité parfaite, Charlotte Dujardin a dû s'incliner pour des notes artistiques moins importantes que Frederic Wandres.
Crédit : Jon Stroud/FEI

Entre le Grand Prix nouvelle formule proposé la veille et l'égalité parfaite entre Fédéric Wandres et Charlotte Dujardin lors de la Reprise Libre en Musique, cette étape de la Coupe du monde de Londres restera dans les mémoires. Ce premier, dresseur allemand assez discret, courait-là seulement sa deuxième étape de la Coupe du monde de l’année, n’ayant disputé que celle de Salzbourg il y a deux semaines. Il avait alors été neuvième de la Reprise libre en musique avec une moyenne de 77,020%, toujours accompagné de son fidèle Duke of Britain. On ne s'attendait donc pas à voir le jeune Germanique à ce niveau-là à Londres ! Lors du Grand Prix avant-hier, le couple a déroulé une reprise séduisante les laissant ainsi à la troisième place, derrière Charlotte Dujardin et Hans Peter Minderhoud. Pour cette Libre, ces derniers semblaient être les favoris logiques. Pour gagner, Frédéric Wandres et son cheval ont donc dû sortir le grand jeu. Le couple a séduit le jury et le public grâce à un magnifique passage soutenu, un galop exceptionnel et une fluidité dans les transitions très appréciée. De leur reprise s’est dégagée un sentiment de force et de facilité. Le jeune dresseur a achevé sa reprise avec une moyenne de 80,030% ; autrement dit, son meilleur score personnel dans une Libre.
 
Mais le suspens a duré jusqu'à la fin de la reprise de Hans Peter Minderhoud. Vainqueur du Grand Prix, ce dernier a fini troisième de ce rendez-vous à la suite d’une reprise quelque peu décevante. Les transitions parfois heurtées du passage au piaffer lui ont couté de nombreux points techniques, l’amenant à une note de 77,990%. Charlotte Dujardin, avant-dernière à s'élancer, a proposé quant à elle une reprise agréable et légère. Pourtant, elle n'a pas pu compter cette semaine sur sa jument Mount St John Freestyle, préservée à la suite d’une toux inhabituelle. Elle a finalement opté pour un cheval prêté par Carl Hester, que la cavalière britannique avait monté auparavant : Hawtins Delicato, qui réalisait à son premier concours indoor. Elle est sortie de piste avec exactement la même moyenne que Frédéric Wandres, fait rarissime en dressage ! Les deux dresseurs ont été départagés en fonction de leurs notes artistiques. Dans ce domaine, c'est donc l'Allemand qui l'a emporté, gagnant ainsi le premier prix. Les juges ont en effet été séduits par une musique entraînante qui accompagnait magnifiquement la reprise, notamment lors des changements de pied et du passage. Par ailleurs, la force et le charisme de Duke of Britain ont aussi beaucoup joué dans la moyenne artistique. Frédéric Wandres a ainsi laissé éclater sa joie en sortie de piste. “Atteindre les 80%, c'est vraiment dingue ! J'ai parlé à Monica (Theodorescu, la sélectionneuse allemande, ndlr) et elle m'a dit que si j'avais une chance d'aller à la finale de la Coupe du monde, il fallait que je la saisisse, et c'est bien ce que je compte faire ! Parce qu'au final, vous ne savez jamais ce qu'il peut se passer, et une chose est sûre je veux aller à Göteborg si je peux !”, a-t-il déclaré. Charlotte Dujardin était elle aussi ravie de sa prestation. “Je suis très satisfaite de Delicato, qui est un jeune cheval inexpérimenté. Je ne savais pas quoi attendre de lui dans cet environnement nouveau et j'ai été très heureuse de notre reprise effectuée sans faute notable. Il y a encore tant à espérer de lui ! Les scores étaient extrêmement serrés, j’ai aussi l’impression d’avoir gagné !”, s'est-elle réjouie. 
 
Deux Françaises se sont aussi élancés sur cette Reprise Libre en Musique. Stéphanie Brieussel avec Amorak ont terminé onzièmes à cause d'une moyenne technique assez basse. Marie-Émilie Bretenoux a conservé sa neuvième place de la veille en obtenant une moyenne de 72,345%, restant ainsi, avec son cheval Quartz of Jazz, dans les mêmes eaux que pour leurs précédentes Reprises Libres en Musique.

Les résultats ici
Le classement général ici

À lire également...

Réagissez