Retour fracassant pour Isabell Werth et Bella Rose

Crédit : Scoopdyga (archive)

Vendredi 16 novembre - 14h52 | Lucas Tracol

Retour fracassant pour Isabell Werth et Bella Rose

Aujourd’hui à Stuttgart, Isabell Werth présentait Bella Rose pour la première fois en Coupe du monde, et l’alezane réalisait son retour après des Mondiaux réussis. Toutes deux se sont montrées sous leurs meilleurs jours et se sont imposées dans le Grand Prix de la Coupe du monde, devant le Danois Daniel Bachmann Andersen sur Blue Horse Zepter et l’Allemande Dorothee Schneider associée à Sammy Davis Jr.

Leur retour après leurs deux médailles d’or décrochées aux Jeux équestres mondiaux de Tryon était attendu, et elles n’ont pas déçu ! Aujourd’hui à Stuttgart, Isabell Werth et l’incomparable Bella Rose ont décroché leur première victoire dans un Grand Prix de Coupe du monde. Avec une reprise à 81,826%, l’Allemande et son alezane de quatorze ans ont toutefois récolté trois de moins qu’en Caroline du Nord.
Arrêtée pour blessure pendant près de quatre ans, la fille de Bellissimo I semble véritablement intouchable et ne récolte que des premières places depuis son retour de blessure, en juin dernier. 

Engagé pour la toute première fois en Coupe du monde, Blue Horse Zepter, le complice de Daniel Bachmann Andersen a fait forte impression auprès des juges, en récoltant 76,826%. Le fils de Blue Horse Zack, avec lequel le Danois s’imposait dans la Coupe du monde d’Herning, semble donc bien disposé à marcher dans les traces de son père, si ce n’est aller encore plus loin. Comme souvent, Dorothee Schneider et son fidèle Sammy Davis Jr. ont répondu présent en s’offrant la troisième place avec une moyenne de 74,435%. Le duo allemand supplante un autre couple germanique car avec 76,261%, Helen Langehanenberg et son Damsey FRH se sont adjugés la quatrième place. 

Plus jeune partant de cette liste de départ du haut de ses huit ans, Bohemian, l’alezan que Cathrine Dufour présente comme la relève de son génial Atterupgaard’s Cassidy, a lui aussi fait mouche. Engagé pour la toute première fois dans une épreuve de ce niveau, le fils de Bordeaux a récolté 74,674%, synonyme de cinquième place. Avec une note de 75,652%, la juge en M Evi Eisenhardt plaçait par ailleurs le couple à la troisième place de l’épreuve. 

Côté tricolore, Morgan Barbançon Mestre n’a pu franchir la barre symbolique des 70%, comme elle l’avait fait à Lyon il y a deux semaines. Cette fois, la cavalière de Sir Donnerhall est sortie du rectangle avec 69,478%, synonyme de onzième place. Avec exactement deux points de moins, Marie-Émilie Bretenoux a terminé juste derrière avec Quartz of Jazz.

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez