À Lyon, Isabell Werth marque l'histoire !

En remportant pour la quatrième fois l'étape de la Coupe du monde FEI, l'Allemande Isabell Werth entre dans l'histoire d'Equita Longines
Crédit : Scoopdyga

Vendredi 02 novembre - 20h41 | À Lyon, Roxane Grolleau

À Lyon, Isabell Werth marque l'histoire !

Pour la quatrième fois, et la troisième fois consécutive, l'Allemande Isabell Werth remporte l'étape de la Coupe du monde FEI de dressage à Equita Longines, devant une foule de spectateurs pour saluer son exploit. Et pourtant, la compétition fut rude, mais une nouvelle fois, la cavalière la plus titrée au monde est parue inatteignable... 

Les visiteurs ont répondu largement présents pour cette étape de la Coupe du monde FEI de dressage. Les gradins étaient pleins et l'ambiance très chaleureuse. L'Espagnol Juan Matute Guimon, âgé de seulement vint-et-un ans, a ainsi pu profiter des acclammations du public, très sensible à ses choix musicaux. Les couples, enivrés sans doute par cette athmosphère bienveillante, ont enchainé les très bonnes performances et trois cavaliers ont ainsi dépassé les 80%. Le Suédois Patrik Kittel, en selle sur son nouveau cheval Delatio, est suivi de près par son élève, la cavalière Antonia Ramel, associée à Brother de Jeu, puisqu'il obtient 80,980%, alors que sa disciple termine sa reprise libre avec 80,060%, réalisant sa meilleure performance : "Il va falloir que je rentre à la maison", explique en souriant le Suédois, "il faut que je devienne encore meilleur afin de pouvoir battre Isabell Werth, mais également pour que je ne me fasse pas dépasser par Antonia Ramel, et que l'élève ne surpasse pas le maître. Delation est un très bon cheval, que j'ai depuis peu. J'avais d'ailleurs demandé conseil à Isabell Werth avant de l'engager ici, et elle m'y avait encouragé."  

Isabell Werth marque une nouvelle fois l'histoire

Isabell Werth marque une nouvelle fois l'histoire - À Lyon, Isabell Werth marque l'histoire !

Isabell Werth et Emilio réalisent un score supérieur à 84%, et s'offrent ainsi une nouvelle victoire.
Crédit : Scoopdyga

Mais ces performances n'auront pas suffi pour mettre en danger la tenante du tritre, l'Allemande Isabell Werth. En selle sur Emilio, la championne est restée inatteignable, récompensée d'une note de 84,410%, soit presque quatre points devant le deuxième : "Emilio était beaucoup plus confiant aujourd'hui, et beaucoup moins tendu que la veille. Il était beaucoup plus calme, mais j'ai cependant fait très attention à lui." Elle remporta ainsi pour la troisième fois consécutive et quatrième fois de l'histoire d'Equita Longines cette étape de la Coupe du monde, confirmant ainsi son statut de reine de la discipline, place qu'elle tend à relativiser : "Personne n'est intouchable. Chacun fait de son mieux. Je donne le meilleur de moi même, mais tout comme mes concurrents. Les résultats d'aujourd'hui le prouve d'ailleurs. Plusieurs cavaliers dépassent les 80%, ce qui annonce un très bon début de compétition." 

La plus belle performance de Morgan Barbacon Mestre et Sir Donnerhall II OLD

La plus belle performance de Morgan Barbacon Mestre et Sir Donnerhall II OLD - À Lyon, Isabell Werth marque l'histoire !

Morgan Barbacon Mestre réalise une très jolie performance et termine à la 9ème place
Crédit : Scoopdyga

Morgan Barbacon-Mestre réalise quant à elle la meilleure performance française, en sortant de sa reprise libre en hommage aux chanteurs Charles Aznavour et Johnny Halliday avec une note de 75,990%, pénalisée par la qualité des piaffés livrés par Sir Donnerhall II OLD : "Cela reste le point faible de ce cheval. Nous travaillons dessus, et il a fait de grands progrès à la maison, maintenant, il faut obtenir le même résultat sur le carré. Mais j'ai choisi de prendre les choses une part une. Isabell Werth m'avait dit une fois que l'on ne savait jamais trop à quoi s'attendre avec moi, que je pouvais livrer une très bonne performance, comme enchainer les erreurs. Donc mon objectif est de gagner en régularité."
C'est par ailleurs l'une des meilleures performances de Morgan Barbacon Mestre : "Je disais il y a peu que je serais très heureuse de dépasser les 76% avec ce cheval. En sortie de piste, on annonce une score provisoire juste au dessus, j'étais donc un peu déçue lorsqu'est arrivé le rééquilibrage. Mais je reste très satisfaite de ce résultat !"
Auparavant sous les couleurs espagnoles, la jeune cavalière de vingt-six ans réalisait ici sa première étape de Coupe du monde en tant que française : "On m'avait dit que le public était ici très patriotique envers ses cavaliers. Et je ne peux que le confirmer ! Ce concours a d'ailleurs pour moi une signification particulière, puisque c'est ici que j'ai fait ma première Coupe du monde, en 2014." 

Tous les résultats ici

À lire également...

Réagissez