Une Reprise Libre en Musique sans surprise pour Adelinde Cornelissen

Crédit : Alain Laurioux/IFCE

Dimanche 09 septembre - 10h37 | À Saumur, Anne-France Billard

Une Reprise Libre en Musique sans surprise pour Adelinde Cornelissen

La reprise libre en musique d'hier, au CDI 3* NAF de Saumur, a de nouveau sacré les favoris. Le podium a en effet été constitué des deux cavalières néerlandaises, qui avaient aussi pris la tête du Grand Prix, suivies de la représentante de la Grande-Bretagne.

Adelinde Cornelissen n'a laissé aucune chance aux autres engagés au CDI 3* NAF de Saumur. En rentrant en piste en dernier, avec son complice Aqiedo, elle a survolé la compétition sur un quasi sans-faute avec une monture très aérienne. Ils ont obtenu la belle moyenne de 80. 365 % grâce à des notes homogènes, mais surtout grâce à
une interprétation de la musique évaluée à 9 chez 4 juges, et à 9.5 pour le cinquième ! La cavalière se déclare finalement "très heureuse. Quand je suis rentrée en piste, il y a eu une salve d'applaudissements et il est resté très calme ! Ce qui, normalement, aurait dû relever du véritable challenge... Il était vraiment décontracté et concentré, donc j'ai pu commencer ma reprise dans de bonnes conditions. Et il l'est resté jusqu'au bout !"

Katja Gevers et Thriller s'octroient la deuxième place avec 77.275 %. Elle était très satisfaite de sa prestation mais très émue aussi. "Thriller a dix-huit ans et c'était notre dernière reprise. Il va prendre sa retraite. Donc, ce soir, c'était très spécial. Nous avons vraiment essayé de faire de notre mieux. Mais je pense qu'aujourd'hui, il en a assez fait. Il était très en forme. J'étais très émue en fin de reprise, mais je l'ai senti bien, très confiant et très heureux d'être là! Je suis très fière de lui!" Louise Anne Bell et Into the Blue viennent prendre la troisième place avec une reprise très sérieuse et très en,harmonie. Ils obtiennent une moyenne de 71.825 %. La délégation française obtient, quant à elle, la cinquième place avec Barbara Clement Klinger et Dirbini, la septième place avec Maxime Collard et Cupido PB et la huitième pour le jeune Paul Lautier et Rossini.

Jean-Michel Roudier, Président de ce CDI, a vu surtout chez les premiers du classement "des chevaux d'une qualité assez exceptionnelle, avec une très belle activité, de très bons piaffers-passages et vraiment de très beaux mouvements. Nous avons vu des chorégraphies originales aussi chez certains couples et c'était un vrai plaisir de juger cette épreuve. Les premiers chevaux à passer ce soir ont eu des moments plus difficiles, mais c'est normal, car ils débutaient à ce niveau. On leur pardonne donc les fautes, car il faut prendre du métier et de l'expérience dans le rassembler et dans l'enchaînement des chorégraphies qui
sont parfois ambitieuses."


Le CDI se terminera ce dimanche sur le Grand Prix Spécial.

À lire également...

Réagissez