Une pétition lancée pour que les dresseurs français se rendent à Tryon

Crédit : Lucas Tracol

Samedi 25 août - 11h42 | Yeelen Ravier

Une pétition lancée pour que les dresseurs français se rendent à Tryon

Mercredi, la fédération française d'équitation a annoncé qu'elle n'enverrait aucun cavalier de dressage aux Jeux équestres mondiaux, tenus le mois prochain à Tryon, aux États-Unis. Cette décision a fait mûrir des indignations au sein de la discipline, allant même jusqu'à organiser une pétition.

Mercredi matin, la fédération française d'équitation a déclaré, par voie de communiqué, qu'elle n'enverrait ni équipe ni cavaliers en individuel aux Jeux équestres mondiaux de Tryon, tenus dans trois semaines en Caroline du Nord, aux États-Unis. L'instance nationale avait fait valoir que, Pierre Volla ayant déclaré forfait et qu'aucun de ses coéquipiers n'ayant dépassé les 70 % en reprise, l'équipe aurait très peu de chances de bien figurer lors de l'échéance et qu'il valait mieux en faire l'impasse. Un choix historique, puisque la France n'avait jamais refusé de participer à un championnat parce qu'elle n'avait pas une équipe assez compétitive... 

Si cette décision a ému et soulevé des colères sur les réseaux sociaux, les cavaliers ont également pris la parole. Hier, Arnaud et Anne-Sophie Serre, membres de l'équipe de France qui figuraient notamment sur la liste des sélectionnables, ont ainsi partagé une pétition. "Cette décision est intervenue après que la fédération a validé les engagements de nos athlètes, prévenu les sélectionnés de leur participation pour la France aux JEM pour leur permettre de s'organiser avec leurs équipes et sponsors", a écrit l'organisateur de cette pétition.

"Cette décision incompréhensible instaure une grande défiance des cavaliers face à une fédération dont les procédures de décisions apparaissent pour le moins opaques. Cette situation est injuste et contre-productive pour toute une filière. En effet, après plus d'un an à passer chaque étape, à construire un collectif, à progresser à chaque sortie avec l'objectif ultime de pouvoir représenter la France aux JEM, tout s'est écroulé pour l'équipe de France le 21 août dans l'incompréhension la plus totale... La fédération ne peut pas lâcher ses cavaliers après tant d'efforts et d'abnégation. Des réponses de la fédération doivent être exigées et nous demandons à ce que la fédération envoie comme prévu notre équipe de France aux Jeux équestres mondiaux."

 

À lire également...

Réagissez