« J’ai de grands espoirs pour Orient Express », P. Delaveau

Patrice Delaveau et Orient Express (Ph. Jennifer Decamp)

Dimanche 17 juillet - 18h25 | ma.thierry

« J’ai de grands espoirs pour Orient Express », P. Delaveau

On peut dire que [Patrice Delaveau] a passé un très bon week-end en Suède lors du CSIO 5*de Falsterbo. Le samedi il remporte le Derby avec [Ornella Mail]  et confirme le lendemain en décrochant le Grand Prix Longines avec son nouveau cheval très prometteur, [Orient Express].  Après ce week-end très chargé,  il revient sur ses performances pour Grand Prix Replay.


 
 
Grand Prix Replay : Quel bilan faites-vous  de Falsterbo?
Patrice Delaveau : Bilan extraordinairement bon, gagner le Grand Prix avec Orient Express et le Derby avec Ornella Mail c’était vraiment incroyable.

 


Grand Prix Replay : Comment avez-vous abordé le Derby ?
Patrice Delaveau : Je ne savais pas trop pour le Derby. Les premiers jours, Ornella Mail était très timide, aborder le Derby était donc délicat. J’y suis allé un peu « le couteau entre les dents »  mais heureusement les épreuves précédentes l’avaient mise à l’aise. Il y avait beaucoup d’obstacles isolés et elle s’en est bien sortie. L’ajout de l’épreuve du barrage a été très dur pour elle. On a quand même eu de la chance car étant passés les premiers, elle a eu du temps pour récupérer alors que l’autre couple était très éprouvé.

 


Grand Prix Replay : Quelle préparation suivez-vous pour ce type de concours ?
Patrice Delaveau : Il n’y a aucune préparation particulière. Ce sont des chevaux qui ont besoin de beaucoup de travail donc  ils étaient déjà prêts.

 
 

Grand Prix replay : Vous avez acquis Orient Express récemment et vous cumulez les victoires, peut-on parler d’une alchimie assez rapide entre vous ?
Patrice Delaveau : C’est vrai qu’on s’entend assez bien, c’est un cheval qui a beaucoup de moyens, intelligent, avec un cœur énorme donc ce n’est pas très compliqué. C’est un vrai cheval de course moderne. Pour le Grand Prix, je l’ai préparé gentiment avec des épreuves à 1m45 sans aller trop vite, puis laissé au repos le lendemain,  et ça a payé : il était prêt et très à l’aise. Il a été parfait sur le parcours. J’ai de grands espoirs le concernant.

 
 

Grand Prix Replay : Et comment va Katchina Mail?
Patrice Delaveau : Elle est en période de reprise mais elle est rouillée, il lui faut du temps. A treize ans et quelques guerres derrière elle, la reprise est plus longue que prévue. J’en ai d’ailleurs discuté avec Henk Nooren et il est très probable qu’elle ne participe pas à la Coupe des Nations. J’ai perdu mes réflexes et ce code qu’il y avait entre nous.  On la réhabitue donc doucement.

 
 

Grand Prix Replay : Quelle est la suite du programme pour vos chevaux et vous ?
Patrice Delaveau : Du 22 au 24 juillet, Orient Express et Ornella Mail seront au CSI 5* de Chantilly. Je n’ai pas encore décidé qui sera dans le Grand Prix du Global et dans le Grand Prix du dimanche, je dois d’abord les monter pour décider. La semaine d’après, c’est le CSI 4* de la Coruna en Espagne avec Katchina et Nayana, puis le CSIO5* de Dublin du 03 au 07 août avec Ornella, Orient Express et Baritchou.
 

 
Propos recueillis par Anne-Charlotte Costabadie

À lire également...

Réagissez