Gilles de Balanda relève un nouveau défi au Portugal

Crédit : Sportfot

Jeudi 28 novembre - 15h13 | Sébastien Roullier

Gilles de Balanda relève un nouveau défi au Portugal

On a appris hier que Gilles de Balanda, illustre cavalier mais aussi ancien sélectionneur de l’équipe de France de jumping, prendrait les rênes de la sélection portugaise. Un nouveau défi pour le Provençal, qui fêtera ses soixante-dix ans en mai 2020.

Hier, Jumpinews.com nous a appris que Gilles Betran de Balanda avait été nommé sélectionneur national de l’équipe portugaise de saut d’obstacles. Ce poste, le double champion du monde par équipes, en 1982 à Dublin avec Galoubet A et en 2002 à Jerez de la Frontera avec Crocus Graverie, l’avait déjà occupé au service de la Fédération française d’équitation, en 2007 et 2008. Le Provençal de soixante-neuf ans, que l’on a revu en piste au printemps lors d’un CSI 2* de l’Hubside Jumping de Grimaud, aurait signé un contrat de quatre ans avec la Fédération portugaise, avec l’objectif de faire monter l’équipe nationale en Division 1 européenne du circuit Longines des Coupes des nations et de la qualifier pour les Jeux olympiques de Paris 2024, ce qui n’est plus arrivé depuis les fabuleux Jeux de Rome, en 1960!
 
“Joao Moura, vice-président de la fédération, m’a exposé un beau projet pour l’équipe, ambitieux, tout en restant à la mesure des moyens de la fédération. Il souhaite allier l’expérience et le talent des cadres confirmés aux ambitions des meilleurs jeunes espoirs du pays. Misant sur cette émulation, il espère créer une nouvelle dynamique pour remettre l’équipe portugaise au premier rang. Le challenge m’a vraiment plu et j’ai donc décidé d’accepter son offre, que j’ai finalisée avec le président Elias da Costa”, a-t-il déclaré à notre confrère Christian Gerhard. Il succède ainsi à João Moura, en poste jusqu'aux championnats d’Europe Longines de Rotterdam, cet été.
 
Outre Luciana Diniz, Brésilienne naturalisée portugaise, qu’il a déjà entraînée à titre privé par le passé, Gilles de Balanda pourra compter sur Luis Sabino Gonçalves, toujours présent dans les grands rendez-vous, mais aussi António Matos Almeida, onzième à Rotterdam, Rodrigo Giesteira Almeida, Mario Wilson Fernandes, Bernardo Ladeira, Duarte Romão, cavalier normand du marchand suisse Grégoire Oberson et récent vainqueur du Grand Prix CSI 3* de Saint-Lô, ou encore la jeune Mandy Mendes Costa, qui montait pour la France jusqu’à l’an passé. “Il semble y avoir encore des cavaliers prometteurs et j’ai à cœur de les rencontrer puis de les réunir avec les autres membres de l’équipe-cadre afin de tracer la feuille de route la plus appropriée en vue de nos objectifs”, a conclu le Français sur Jumpinews.com. Souhaitons-lui toute la réussite qu’il mérite.

À lire également...

Réagissez

  • arabebarbe - le 28/11

    De tout coeur avec Gilles de Balanda et l'équipe du Portugal !

Le mag

GRANDPRIX #112 GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER

GRANDPRIX #112

(GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter