Rodrigo Pessoa récupère quatre chevaux de Meredith et Markus Beerbaum

Cool Hand Luke 4 à La Baule avec Markus Beerbaum.
Crédit : Scoopdyga

Mercredi 27 novembre - 23h12 | Sébastien Roullier

Rodrigo Pessoa récupère quatre chevaux de Meredith et Markus Beerbaum

Ce n’est pas un, ni deux, ni trois, mais bien quatre nouveaux chevaux qui intègrent les écuries de Rodrigo Pessoa: Cool Hand Luke 4, Calle 67, La Caramba et Carlito’s Way 6. Appartenant à Artemis Equestrian Farm, comme Quality FZ et Venice Beach que le Brésilien monte depuis cette année, ces recrues proviennent des écuries des Allemands Meredith et Markus Beerbaum. Le champion olympique d’Athènes va donc pouvoir se produire dans un maximum de concours.

 - Rodrigo Pessoa récupère quatre chevaux de Meredith et Markus Beerbaum

Calle 67 avec Meredith Michaels-Beerbaum.
Crédit : Scoopdyga

Désormais libéré de ses fonctions de sélectionneur national de l’équipe irlandaise de saut d’obstacles, Rodrigo Pessoa entend se concentrer pleinement sur sa carrière de cavalier, notamment en vue des Jeux olympiques de Tokyo, tout en conservant des élèves et éventuellement une activité de commerce de chevaux. Il s’en était d’ailleurs largement confié dans les colonnes du numéro de novembre de notre magazine GRANDPRIX, toujours en kiosques. Pour cela, encore lui faut-il des chevaux. Depuis le début de l’année, on a vu le Brésilien concourir avec un succès grandissant en selle sur Venice Beach (Han, Voltaire x Escudo I) et surtout Quality FZ (SI, Quintender x Berlin). Et il mise aussi sur le retour de Jordan II (AES, Air Jordan x Voltaire), qu’il avait acheté en 2015 en vue des JO de Rio, qui s’était blessé peu de temps après et qui semble prêt à revenir.
 
Comme il l’avait annoncé, il cherchait d’autres chevaux afin de mettre de son côté toutes les chances de pouvoir former un, deux, voire trois couples compétitifs au plus haut niveau et ainsi convaincre Philippe Guerdat de l’intégrer la sélection olympique brésilienne. Ce soir, le médaillé d’or des Jeux d’Athènes, avec le regretté Baloubet du Rouet, a annoncé à GRANDPRIX avoir recruté quatre nouveaux chevaux, propriété comme Quality et Venice Beach d’Artemis Equestrian Farm, société du mécène américain Jim Clark. Il s’agit de Cool Hand Luke 4, Calle 67, Carlito’s Way 6 et La Caramba, qui arrivent tous en provenance des écuries des Allemands Meredith et Markus Beerbaum.
 
De plus âgé au plus jeune, penchons-nous d’abord sur Cool Hand Luke 4, hongre Oldenbourgeois de douze ans par Contendro I et une mère par Argentinus. Né sous le nom de Carinjo T, il évoluait sous la selle de Markus, le frère du grand Ludger Beerbaum, depuis août 2014, non sans avoir concouru une bonne partie de la saison 2015 avec le Belge Pieter Clemens et l’été 2016 avec le Brésilien Marlon Módolo Zanotelli. Crédité de trois victoires internationales, dans une dans le Grand Prix CSI 4* de Zandhoven avec Marlon, il s’est classé dans de nombreux Grands Prix CSI 3*, 4 et même 5*, à l’image de deux neuvièmes places l’an passé au CSIO 5* de La Baule et dans un CSI 5* à Wellington, une septième place, toujours l’an passé, au CSIO 5* d’Ocala ou encore une troisième place cette année au CSI 4* de Gross Viegeln.
 
Hongre Westphalien de dix ans par Carell et une fille de Capitalist, Calle 67, lui, appartenait autrefois à Otto Becker, le sélectionneur national allemand, ancien cavalier de l’inoubliable Cento. Formé par la jeune Germano-Suisse Kaya Lüthi puis par l’Allemand Markus Merschformann, il avait rejoint l’écurie de Meredith Michaels-Beerbaum au printemps 2017 avant de passer sous la selle de son époux cette année et de concourir tout récemment avec leur compatriote René Dittmer. Moins fréquemment engagé dans des épreuves à 1,60 m, Calle n’en a pas moins montré de bonnes choses, signant un sans-faute puis un tour à quatre points avec Meredith dans la sélective Coupe des nations du CSIO 5* de Rome en mai 2018.
 
Carlito’s Way 6 et La Caramba sont tous deux âgés de neuf ans. Né sous le nom de Carlson 109, le premier est un hongre Holsteiner par Casall et une mère par Lordanos qui évoluait en concours avec Markus du printemps 2017 à l’automne 2019 et plus récemment associé à René Dittmer. Avec ce dernier, Carlito’s Way reste d’ailleurs sur une probante septième place dans le Grand Prix CSI 4* de Munich, accrochée dimanche dernier. Cinq semaines plus tôt, le couple s’était également adjugé un Grand Prix CSI 2* à Oliva. Il semblerait donc qu’il ne manque pas de potentiel. Enfin, La Caramba, née Lady Carambola Cor, est une fille Holsteiner de Carambole et d’une mère par Caretino 2. Formée par l’Allemand Jörg Möller, elle avait gagné le piquet de Meredith au printemps 2018. Cette année, la paire avait gagné deux Grands Prix CSI 2* à Riesenbeck, chez Ludger, et Opglabbeek, et restait sur un tour à quatre points dans le Grand Prix à 1,55 m du CSI 3* d’Oldenbourg, début novembre.
 
Clairement, c’est une grosse opération pour Rodrigo Pessoa sur le marché très agité des transferts en cette fin d’année préolympique. Pour Meredith et Markus Beerbaum, en revanche, c’est peut-être la fin d’une époque, puisqu’ils se retrouvent ni plus ni moins que privés de leurs quatre meilleurs chevaux. Mais le sport est ainsi fait…

Retrouvez ces quatre chevaux en vidéo
 

À lire également...

Réagissez

  • Salvatore - le 27/11

    Euh, 1,2,3,4,5,6,7 Chevaux, c'est le nombre exact ? Pour un cavalier ou une équipe ?

Le mag

GRANDPRIX #112 GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER

GRANDPRIX #112

(GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter