Les championnats du monde de 2022 partagés entre le Danemark et l’Italie

Alexis Deroubaix et Timon d'Aure aux Jeux équestres mondiaux de Tryon, en 2018.
Crédit : Scoopdyga

Samedi 16 novembre - 19h01 | Lucas Tracol

Les championnats du monde de 2022 partagés entre le Danemark et l’Italie

La Fédération équestre internationale (FEI) avait déjà annoncé que les Jeux équestres mondiaux pourraient ne pas avoir lieu, et l’information vient d’être officialisée. En 2022, les championnats du monde des huit disciplines n’auront pas lieu dans un seul et même lieu. L’entité régissant les sports équestres a également communiqué le nom des villes qui accueilleront les prochaines grandes échéances dans les années à venir. 

Le bureau de la Fédération équestre internationale (FEI) s’est réuni à Moscou, en Russie, et a officialisé l’affectation des championnats du monde de 2022, ainsi que celle des échéances majeures jusqu’en 2024. Comme cela avait été évoqué, il n’y aura donc pas de Jeux équestres mondiaux (JEM) en 2022, notamment en raison du fiasco connu en endurance lors des JEM de Tryon, l’an passé.
Dans trois ans, les championnats du monde de saut d’obstacles, dressage, para-dressage et voltige se tiendront donc à Herning, au Danemark. Pour rappel, la ville du Jutland-Central avait déjà accueilli les championnats d’Europe de dressage, para-dressage et de saut d’obstacles en 2013, dans un stade pour le moins peu garni et à l’ambiance relativement froide. 
 
Pratoni del Vivaro, où se déroule actuellement un CCI 4*-L largement dominé par les Français, et qui avait accueilli les Jeux olympiques de Rome en 1960, sera hôte des championnats d’Europe de concours complet et d’attelage en septembre 2022. Le cross des Jeux équestres mondiaux de 1998 et les championnats du monde d’attelage solo de 2006 et 2010 s’y étaient également tenus. 
“En ouvrant les candidatures pour les championnats du monde de 2022 à des lieux pouvant accueillir une ou plusieurs disciplines, notre volonté était d’avoir des évènements plus gérables et qui pouvaient s’inscrire dans la durée, dans des installations établies”, a commenté la secrétaire générale de la FEI Sabrina Ibañez. À noter que pour les disciplines olympiques et paralympiques, les championnats du monde de 2022 seront qualificatifs pour les Jeux de Paris 2024. 
 
Pour l’heure, aucune décision n’a été prise pour les championnats du monde de reining et d’endurance. Leur affectation dépendra des discussions et du vote les 18 et 19 novembre. 
 
Concernant les Coupes du monde de saut d’obstacles, dressage, voltige et attelage, elles se tiendront à Leipzig en 2022. Les finales de dressage et le saut d’obstacles retourneront à Omaha en 2023, avant de prendre la direction de Riyadh, en Arabie-Saoudite, pour la première fois en 2024. Cette année-là et en 2023, Bordeaux sera hôte de la finale d’attelage, tandis que les candidatures pour celles de voltige vont être ré ouvertes. 
 

Le calendrier en bref

2022 
- Finales de Coupe du monde de saut d’obstacles, attelage, voltige et dressage : Leipzig (ALL) du 6 au 10 avril 
- Championnats du monde de saut d’obstacles, dressage, para-dressage et voltige : Herning (DAN) du 6 au 14 août 
- Championnats du monde de concours complet : Pratoni del Vivaro (ITA) du 14 au 18 septembre 
- Championnats du monde d’attelage : Pratoni del Vivaro (ITA) du 21 au 25 septembre 
 
2023 
- Finales de coupe du monde de saut d’obstacles et de dressage : Omaha (É-U) du 12 au 16 avril 
- Finale de Coupe du monde d’attelage : Bordeaux (FRA) du 2 au 5 février
 
2024 
- Finales de Coupe du monde de saut d’obstacles et de dressage : Riyadh (SAU)
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #112 GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER

GRANDPRIX #112

(GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter