Le Canada pourrait perdre sa place pour les Jeux olympiques de Tokyo

Nicole Walker et Falco Van Spieveld lors de la Coupe des nations de Langley, en juin.
Crédit : Rebecca Berry/FEI

Mardi 12 novembre - 18h49 | Lucas Tracol

Le Canada pourrait perdre sa place pour les Jeux olympiques de Tokyo

Tremblement de terre pour l’équipe canadienne de saut d’obstacles! Après le contrôle positif à une substance interdite lors des Jeux panaméricains de Lima, Nicole Walker pourrait bien être disqualifiée et entraîner celle de son équipe canadienne, qui risquerait de perdre sa qualification olympique.

L’équipe canadienne pourrait perdre son ticket pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020. Représentante du drapeau à la feuille d’érable lors des Jeux panaméricains de Lima, où les qualifications pour les prochains JO se sont jouées en août, Nicole Walker a en effet été contrôlée positive au Benzoylecgonine, un métabolite de la cocaïne. Vendredi, la Fédération équestre internationale (FEI) a suspendu l’amazone de vingt-six ans. 
 
Le contrôle positif de Nicole Walker est pour l’heure étudié par l’organisation sportive Panam Sports. Comme l’a écrit le quotidien canadien The Globe and Mail, selon des sources proches de l’enquête, l’amazone se serait défendue auprès de Panam Sports en expliquant qu’elle aurait bu un maté de coca, une infusion de feuilles de coca très répandue en Amérique du sud, qui expliquerait les traces de cocaïne dans les analyses.
Aujourd’hui, la FEI a fait savoir que la cavalière avait exercé son droit d’être entendue par la commission disciplinaire de Panam Sports. Si le Canada venait à être disqualifié des Jeux panaméricains de Lima, l’entité régissant les sports équestres pourrait donc réaffecter le ticket pour Tokyo. La logique voudrait que cette place aille à l’Argentine, qui était la première nation non qualifiée au Pérou. Pour rappel, Nicole Walker s’y était classée quatrième par équipes, mais aussi en individuel grâce à Falco van Spieveld. 
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #112 GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER

GRANDPRIX #112

(GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter