Emanuele Gaudiano et son atypique Chalou ouvrent les hostilités à Vérone

Emanuele Gaudiano et Chalou avaient impressionné les spectateurs à Lyon le week-end passé.
Crédit : © Scoopdyga

Vendredi 08 novembre - 21h30 | Mélina Massias

Emanuele Gaudiano et son atypique Chalou ouvrent les hostilités à Vérone

Pour cette première journée de compétition, le CSI 5*-W de Vérone a couronné de succès un local : Emanuele Gaudiano. Avec son fidèle Chalou, l’Italien a supplanté Niklaus Rutschi et son fantastique Cordano CH ainsi que la jeune Zoé Conter, très en forme aux rênes d’Univers du Vinnebus.

Après les victoires de Filippo Marco Bologni et Jessica Springsteen plus tôt dans la journée, c’est un deuxième cavalier italien qui s’est imposé, dans l’épreuve majeure de ce soir à Vérone. Sur des barres s’élevant jusqu’à 1,55m, trente-huit couples ont pris le départ. Si ce n’est pas passé pour quelques couples, dont Eduardo Alvarez Aznar, qui a accusé vingt-neuf points avec Seringat, quinze duos se sont ouverts les portes du barrage. Premier à s’élancer sur ce parcours raccourci, Emanuele Gaudiano a tué le jeu d’entrée. Toujours aussi impressionnant avec son fils de Chacco-Blue, Chalou, le pilote italien est parti avec un train d’enfer dès le départ. Avec la vitesse, le grand alezan de dix ans a été moins impressionnant, sautant presque normalement, à l’exception du vertical numéro trois et de l’oxer aux couleurs de la FEI, placé en numéro cinq. Ces deux obstacles ont d’ailleurs coûté cher aux Allemands Daniel Deusser et Marcus Ehning. Le premier, associé à sa talentueuse Jasmien vd. Bisschop, lauréate des Grands Prix 5* de Hambourg et Sopot en juin dernier, et deuxième des Equita Masters la semaine passée à Lyon, n’a pu éviter une inhabituelle faute de sa fille de Larino sur le vertical numéro trois, placé après un demi-tour à gauche. Son compatriote, Marcus Ehning, aurait pu l’emporter ce soir. Juché sur Prêt A Tout, de retour à la compétition ces dernières semaines, le centaure germanique a signé le chronomètre le plus rapide de la soirée. Mais une petite faute sur l’oxer numéro cinq a coupé court à ses espoirs. Tout en maîtrise, Niklaus Rutschi et son formidable Cordano CH, qui avait participé à la victoire de la Suisse dans la Coupe des Nations Longines de La Baule en ouverture du circuit cette année, ne se sont pas fait piégés, s’offrant par la même occasion une superbe deuxième place grâce à un très bon chronomètre. Zoé Conter, qui fêtait ses vingt-et-uns ans le week-end passé dans l’antre d’Eurexpo s’est offert une troisième place aux rênes d’Univers du Vinnebus. Mais avec son chronomètre de 38’’18, Emanuele Gaudiano a été le plus rapide devant son public, reléguant ses concurrents à plus de deux secondes ! 
Côté Tricolore, Pénélope Leprevost et son Varennes du Breuil ont été les seuls à accéder au barrage. Malheureusement, une barre les a privé d’un classement ce soir. La paire termine en quatorzième position. Également au départ de cette épreuve, Simon Delestre a accumulé huit points sur le dos du jeune Qopilot Batilly Z, neuf ans seulement. 

Les résultats complets.
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #112 GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER

GRANDPRIX #112

(GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter