Première victoire en CEI 3* pour Clémentine Chaud après une course à rebondissements à Montcuq

Crédit : Eric Trescazes

Mardi 05 novembre - 11h26 | À Montcuq, Elsa Kuntz

Première victoire en CEI 3* pour Clémentine Chaud après une course à rebondissements à Montcuq

Les soixante-dix-sept cavaliers des deux épreuves CEI 3* et CEN 3* se sont élancés samedi matin à 8h pour parcourir les trois boucles du premier jour de la mythique course de Montcuq. Cette épreuve en deux jours de quatre-vingt-dix kilomètres chacun a bien failli ne pas connaitre de 43èmeédition. Deux mois avant le concours, le comité organisateur a subi des chamboulements, son annulation semblant inévitable. Pourtant, grâce à des bénévoles, des organisateurs d’autres compétitions d’endurance, des éleveurs de la région et les commerçants et villageois de Montcuq, l’une des plus emblématiques manifestations sportives d’endurance de France a pu avoir lieu. Au terme des deux jours de compétitions, Clémentine Chaud en selle sur Winaruz El Djin s’est imposée.

Samedi, le temps semblait clément au départ de cette première étape de 38km. Plusieurs groupes se sont rapidement formés au départ, d’une dizaine de chevaux chacun, pour faciliter la gestion du terrain glissant et des sentiers étroits. Il y a eu de nombreux rebondissements et changements de places au fil des étapes, mais un groupe a tenté de creuser l’écart à partir de la deuxième boucle et s’est relayé sur la troisième malgré des écarts de près de quatre minutes au départ pour rejoindre le village de Montcuq. Un effort payant ?

Simon Menez et Sliman El Ramadi ont terminé en tête de ce premier jour. Troisième l’an dernier, le couple a fait valoir l’expérience du terrain pour être parmi les challengers du lendemain. Daniel Thepault a pris la deuxième place provisoire avec Vikacha ar Veuzic, gagnant à Lignières lors de la CEI 3* en avril dernier. Kenza Bettenfeld en selle sur Bakardi Feuillée s’est placée troisième. On a aussi retrouvé l’Amateur Emilie Guillemin avec Sahara de Messey dans les premiers arrivants. Laurence Cornichet avec Anjali d’Hazel et Emilie Kuntz avec Rafale d’Aurabelle sont rentrées au contrôle vétérinaire six minutes après le premier dans ce groupe. 
Juste derrière sont arrivés Virginie Atger et Velvette El Mazel, Paul Bard avec Naifee de Bozouls, Grégoire Tilquin et Vitawan de Passillé qui ont gardé l’allure et n’auront que peu d’écart avec les premiers grâce à de très bonnes récupérations. 

Des conditions météorologiques difficiles

Lors du second jour, les conditions climatiques se sont aggravées au fil des étapes. La visite vétérinaire n’a pas été validée pour douze cavaliers, dont plusieurs ont abandonné. En effet, Margot Tomas associée à Kalon Milin Avel, un des couples favoris pour le titre, a décidé de jeter l’éponge après avoir joué de malchance et déferré à trois reprises sur la piste. 
Arrivés sur le Boulve avec des conditions météorologiques devenues difficiles en raison du vent et de la pluie, cavaliers et chevaux ont été mis à l’épreuve. Malheureusement, Simon Menez Sliman el Ramadi ne sont pas repartis et ont laissé la tête du classement à un autre Breton, Daniel Thépault. Paul Bard et Lionel Mesnier ont de leur côté emmené un groupe de chasse qui a dû rattraper son retard sur la tête de course. Aux avant-postes, Virginie Atger, Grégoire Tilquin et Julia Montagne avec Michto du Lauraguais, qui sont arrivés en tête à l’étape de Labastide-Murat. Avec un écart de temps suffisant sur les poursuivants, les deux premiers cavaliers ont repris la tête du classement. Daniel Thépault et Vikacha se sont accrochés en troisième position.

La dernière boucle a donné lieu à un sacré suspens. Tandis que Virginie Atger et Gréoire Tilquin ont fait route ensemble pour la première place, Clémentine Chaud et Winaruz El Djin ont réalisé une remontée fabuleuse, passant devant Daniel Thépault dans les premiers kilomètres et remontant rapidement sur la tête. 
À l’arrivée dans le village de Montcuq, c’est sous de nombreux applaudissements et un galop franc que Clémentine Chaud et Winaruz El Djin (par Djin Lotois), propriété de Catherine le Bihan, ont franchi la ligne d’arrivée en tête. Il a encore fallu attendre l’arrivée des autres cavaliers pour connaitre le classement final, mais la victoire du couple s’est rapprochée à mesure que le temps passait. Winaruz a passé le contrôle final en 2“23 seulement après une dernière boucle à 21,1km/h alors que Grégoire Tilquin et Vitawan ont franchi la ligne à leur tour, avant Virginie Atger et Velvette El Mazel. Estelle Morel est arrivée quatrièmes sur la ligne devant Tiphaine Léon et Daniel Thépault. 
 
À l’issue des contrôles vétérinaires et des temps d’arrivées, Clémentine Chaud a été désignée lauréate de ces deux jours de Montcuq. Daniel Thépault a pris la deuxième place et Virginie Atger la troisième. En quatrième position on retrouve Tiphaine Léon après une belle remontée, suivie de Paul Bard, Estelle Morel, Kenza Bettenfeld, ainsi que l’Italien Daniele Serioli. 
 
Les résultats ici
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #111 GRANDPRIX n°111 NOVEMBRE

GRANDPRIX #111

(GRANDPRIX n°111 NOVEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter