Happy Boy et Cooley Dancer sont les nouveaux champions du monde 2019

Cooley Lancer, le champion 2019 se dessine à un très bel avenir avec Piggy French.
Crédit : Pauline Chevalier

Dimanche 20 octobre - 22h38 | Pauline Chevalier

Happy Boy et Cooley Dancer sont les nouveaux champions du monde 2019

Après la seconde visite vétérinaire, l'hippique promettait d’être épique au Mondial du Lion. La difficulté habituelle de l’épreuve se combinait à un terrain dans un état très problématique du fait des importantes pluies des jours précédents. Le chef de piste et les équipes organisatrices ont su jouer sur les zones sans passage et œuvrer après chaque tour pour permettre aux couples de ne pas trop pâtir des conditions. Les écarts très serrés ne permettaient aucune barre pour pouvoir prétendre à la victoire.  

Cooley Dancer magistral avec Piggy French

Cooley Dancer magistral avec Piggy French - Happy Boy et Cooley Dancer sont les nouveaux champions du monde 2019

Une nouvelle médaille pour Dartagnan de Béliard et Thomas Carlile, déjà champion de France à quatre ans et en argent l'année suivante.
Crédit : Pauline Chevalier

La Britannique Piggy French avait les larmes aux yeux aujourd'hui en remportant cette année sa quinzième victoire en épreuve internationale. Elle a terminé en beauté la préparation d’un très probable futur crack, Cooley Lancer, sacré champion du monde des chevaux de six ans. Ce très beau cheval a montré une classe de sauteur vraiment très impressionnante. “Je suis une fille vraiment chanceuse ! D'après les gérants de Cooley Farm, Cooley Lancer est le meilleur cheval de leur production. Il a tout d’un champion du monde, et obtient un titre largement mérité. J’espère que nous irons très loin ensemble. C’est une très belle récompense pour ma famille, mon équipe et toutes les personnes qui croient en moi”.
Piggy devance Thomas Carlile et son génial Dartagnan de Béliard. L’étalon signe une deuxième place à la saveur d'une victoire pour le Tricolore, admiratif de Piggy French : “Dartagnan a été exemplaire tout au long du concours. J’étais content de passer dans les derniers du dressage mais je savais aussi que cela me pénaliserait pour le sol de l'hippique si la météo était trop humide. Lors du dressage, je pense qu’il n’a pas pu montrer tout son brillant habituel, mais le cross a été un régal. Il a été sérieux, attentif et a fait parler sa belle galopade. Il est rentré en pleine forme et a très bien récupéré. Sur les barres, il a tout fait pour réussir un sans-faute. C’est un champion !” 
Yasmin Nathalie Sanderson a complété le podium avec Inchello DHI. En tête après le dressage et le cross, la jeune norvégienne a tout perdu après avoir commis une faute à l'hippique. Très émue, elle a promis de revenir l’an prochain avec moins de pression sur les épaules puisqu’elle courait ici sa première épreuve d’un tel niveau. Demoiselle Platine*HDC et Nicolas Touzaint ne sont pas passés loin du podium et ont montré qu’un avenir radieux leur était réservé. Sophie Leube et Sweetwaters Ziethen sont cinquièmes devant Lara de Liedekerke-Meir et Hooney d’Arville, la fille de sa crack Nooney Blue.
 

La surprise de Tim Price et Happy Boy !

La surprise de Tim Price et Happy Boy ! - Happy Boy et Cooley Dancer sont les nouveaux champions du monde 2019

Tim Price ne peut être que un Happy Boy en ce dimanche 2019!
Crédit : Pauline Chevalier

Pour cet ultime test des sept ans, qu'Ingrid Klimke a finalement décidé de ne pas de courir, la difficulté du terrain a été accompagnée d’un chronomètre serré. Ainsi, seuls sept couples ont réussi le parcours vierge de toute pénalité. C’est en réalisant cet exploit que Tim Price est remonté de la huitième à la première place avec son excellent Happy Boy ! “Cette victoire est vraiment une surprise. Je pense que Happy est un bon cheval, un cheval d’avenir que je dois construire et ma participation à ce championnat était dans cette optique. Je suis très heureux !” Le Néo-zélandais devance l’américaine Elisabeth Halliday et Cooley Moonshine, troisièmes du championnat des six ans en 2018. “Je suis vraiment ravie. Mon cheval a une fois encore répondu présent et ses qualités de sauteur son indéniables”, s'est-elle réjouie. Tom McEwen complète le podium mais perd la victoire pour une barre à terre avec Brookfield Benjamin Bounce. Le grand William Fox Pitt, qui revenait au Lion pour la première fois depuis son impressionante chute survenue en 2015, est quatrième avec Grafennacht. Derrière lui, on retrouve Thomas Carlile, meilleur français une fois encore, avec son autre étalon Cestuy La de l’Esques. Kitty King et Cristal Fontaine, les gagnants chez les six ans en 2018, sont sixièmes.

Les bons résultats de Dartagnan de Béliard, Cristal Fontaine et Demoiselle Platine donnent la victoire au Stud Book Selle Français pour le championnat 2019.
 
Les résultats ici
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #112 GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER

GRANDPRIX #112

(GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter