Victoire française à Sandillon

Frank Schillewaert, ici à la Baule

Mercredi 06 juillet - 11h04 | h.schillio

Victoire française à Sandillon

Après un début de week-end plutôt calme, le public était au rendez-vous dimanche après-midi autour de la piste de Sandillon pour l’épreuve phare : le Grand Prix Conseil Général du Loiret à 1m50. Quarante-trois cavaliers se sont élancés sur le parcours dessiné par Jean-Paul Lepetit. En ouverture, le pilote néerlandais [Leon Thijssen] fait démonstration avec son gris [Tinky Winky] et signe le sans-faute. L’Espagnol [Eduardo Alvarez Aznar], le Français [Yannick Gaillot] et le Belge [Jules Van Roosbroeck] l’imitent dans la foulée. Quatre sans faute sur les six premiers partants, le parcours serait-il trop facile au vu du plateau de cavaliers présents ? Cette impression est rapidement dissipée par les parcours suivants. Des cavaliers expérimentés comme [Simon Delestre], [Philippe Rozier] ou [Edouard Mathe] se font piéger et sont privés de barrage pour quatre points de pénalité. Il faudra attendre le passage en numéro 26 du Brésilien [Pedro Veniss], vainqueur l’an passé, pour entendre de nouveau le jingle sur la piste de Sandillon. Il sera ensuite rejoint par [Franck Schillewaert] et l’Irlandais [Conor Swail], déjà vainqueur de la 1m50 du jeudi avec son impressionnant Landsowne.




Sept couples vont donc s’affronter pour la victoire sur le barrage, [Christian Weier] et [Igor Kawiak] ne pouvant y prendre part pour un point de temps dépassé.




Au barrage, Tinky Winky baisse de pied et sort de piste avec douze points. C’est le Belge Jules Van Roosbroeck qui parvient à signer le premier double sans faute. Pedro Veniss s’élance en piste, il part pour réaliser le doublé et tourne très court mais une petite faute vient compromettre son rêve de victoire. Son chronomètre très rapide lui permettra tout de même de prendre la troisième place de l’épreuve. En piste, Franck Schillewaert est vivement soutenu par son public. [Marquis de la Lande] est impérial, c’est le sans faute et le couple vainqueur du CSI4* de Copenhague cette année réussit à abaisser le chronomètre du Belge. La victoire sera donc française ou irlandaise, Conor Swail se lance sur son barrage, son alezan fait sensation dans le public, il tourne plus court mais dans la ligne finale, une petite hésitation et il se retrouve trop près du dernier oxer : Landsowne ne peut éviter la faute.





C’est donc la Marseillaise qui retentit sur Sandillon pour clore cette édition 2011. Une remise des prix cosmopolite puisqu’on retrouve six nations différentes aux huit premières places.



1 Franck Schillewaert       FRA    Marquis de la Lande   0 0 49,50

2 Jules van Roosbroeck BEL    Cabriolet Z                 0 0 49,98

3 Pedro Veniss             BRA    Amaryllis                    0 4 48,24

4 Conor Swail                IRL   Landsowne                   0 4 48,42

5 Eduardo Alvarez Aznar ESP   Odiel                          0 4 50,37

6 Yannick Gaillot           FRA   Manoir des Peux         0 4 51,09

7 Leon Thijssen            NED   Tinky Winky                0 12 48,69

8 Igor Kawiak               FRA   Centino du Ry             1

9 Christian Weier          LUX   Carisco                       1

10 Edouard Mathe        FRA   Nagir                           4

À lire également...

Réagissez