Une belle journée de cross au Mondial du Lion 2019

Tom McEwen en forme pour les 7ans avec Brookfiel Benjamin Boun
Crédit : Pauline Chevalier

Samedi 19 octobre - 18h35 | Au Lion d'Angers, Pauline Chevalier

Une belle journée de cross au Mondial du Lion 2019

La météo s’est maintenue après une nuit très arrosée afin d’accueillir comme il se doit les nombreux spectateurs du Lion. Le spectacle a été au rendez-vous dans les deux catégories. Le terrain a tenu le choc et est resté de bonne qualité, bien entretenu par les commissaires et toute l’équipe de l’organisation. Si le podium des 6 ans est le même qu'après le dressage, celui des 7 ans est légèrement changé.  

Yasmin Nathalie Sanderson et Inchello DHI toujours en tête chez les 6 ans

Yasmin Nathalie Sanderson et Inchello DHI toujours en tête chez les 6 ans - Une belle journée de cross au Mondial du Lion 2019

La Norvège à l'honneur avec Yasmin Nathalie Sanderson et Inchello DHI
Crédit : Pauline Chevalier

C’est un couple peu connu qui domine la situation dans cette édition 2019. La cavalière norvégienne Yasmin Nathalie Sanderson conserve le meilleur avec Inchello DHI (Chello III VDL). Mon cheval a un super mental. Je ne l’ai pas monté beaucoup cette saison car je terminais mes études. C’est un cheval en or que je monte depuis qu’il a quatre ans. Je suis heureuse d’être ici cette année pour la première et mon pays (pays de sa mère) me soutient énormément car ils ont beaucoup de cavaliers de dressage et de cso mais peu de complet.

Mais l’avance de la Norvégienne est faible devant sa poursuivante, l’Allemande Sophie Leube en selle sur Sweetwaters Ziethen (Abendtanz). Ziethen est un étalon qui fait la monte en frais toute l’année. De ce fait, je ne le monte que lorsque la saison est finie. Malgré cela, il a un top mental et est resté très décontracté et concentré depuis le dressage d’hier. Il a tout donné sur ce cross et nous avons fait une belle prestation.
Le podium est complété par la Britannique Piggy French et Cooley Lancer (Cœur de Nobless M). Je suis ravie de mon cheval. J’ai toujours pensé que c’était un bon cheval mais ma position sur le podium provisoire est un peu une surprise quand même. Je ne l’ai amené ici que parce qu’il était prêt. Je suis heureuse de la confiance de Cooley Farm.

Côté français, c’est Thomas Carlile qui est toujours le meilleur représentant avec l’étalon Dartagnan de Béliard (Quite Easy). La belle Demoiselle Platine HDC (Quite Easy) est huitième sous la selle de Nicolas Touzaint. Déception pour Camille Lejeune et Dame de Cœur Tardonne qui essuient un refus inhabituel.
L’Australien Kevin McNab s’intercale à la septième place avec Scuderia 1918 Humphreys, place perdue par Lara de Liedekerke-Meier qui prend 3.2 points de temps avec Hooney d’Arville.
 

Tom Mcwen prend le meilleur chez les 7 ans

Tom Mcwen prend le meilleur chez les 7 ans - Une belle journée de cross au Mondial du Lion 2019

Astier Nicolas et Lumberton sont les meilleurs français des 7 ans
Crédit : Pauline Chevalier

La leader du dressage, Josephine Schnaufer, craignait que son fils de Vitalis, Viktor 107, soit un peu timide sur cette épreuve de cross et ce fut le cas. A cause de 3.6 points de temps, elle cède la pôle position au Britannique Tom Mcewen avec Brookfield Benjamin Bounce (Nazar), un imposant gris. C’est un cheval régulier en niveau 2* mais son modèle et sa puissance peuvent le desservir. Cependant il a été souple, concentré et rassemblé hier et a galopé avec aisance aujourd’hui. Il ne donne pas l’impression d’avancer mais il couvre beaucoup de terrain.

La suite du podium est similaire à celle du dressage avec le talentueux Christopher Burton et son Selle Français Coup de Cœur Dudevin (Top Gun Semilly), qui a déroulé une partition quasi parfaite. Un Selle Français, le Britannique Oliver Townend aimerait bien en avoir un lui aussi lorsqu’il voit l’aisance de nos chevaux. C’est un cheval formidable dont le père, Ramiro B, a déjà produit de nombreux cracks comme Cooley Master Class. Il est sensible, rapide et cherche toujours à bien faire. Mais une épreuve comme celle-ci va le faire murir et la gestion de la fatigue sera essentielle pour demain. On analysera ensuite quel sera son avenir mais je crois beaucoup en lui.

Coté français, Astier Nicolas est en embuscade à la quatrième place avec son timide Lumberton (Hirtentanz). Thomas Carlile et Cestuy La de l’Esques (King Size) sont neuvièmes, Maxime Livio et Clotaire de Ferivel (Songe de Toscane) quatorzièmes. Les autres couples prennent du temps dépassé et sont plus loin dans le classement.  

Demain matin, la première étape sera de passer la visite vétérinaire avant d’attaquer l’ultime épreuve du saut d’obstacle. Et comme le disait unanimement les cavaliers, cette dernière épreuve est « une loterie ».

Tous les résultats ici

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #111 GRANDPRIX n°111 NOVEMBRE

GRANDPRIX #111

(GRANDPRIX n°111 NOVEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter