“Pour de bonnes pratiques en matière de gestion de la génétique!”, lettre ouverte à la WBFSH

Crédit : Scoopdyga

Samedi 12 octobre - 12h03 | Collectif (traduit de l’anglais par Sébastien Roullier)

“Pour de bonnes pratiques en matière de gestion de la génétique!”, lettre ouverte à la WBFSH

À quelques jours de l’assemblée générale de la Fédération mondiale de l’élevage de chevaux de sport (WBFSH), qui se tiendra la semaine prochaine au Lion-d’Angers, le Groupe France Élevage et le haras de Semilly pour la France, l’Allemand Paul Schockemöhle, le Team Nijhof, VDL Stud et Joop van Uytert pour les Pays-Bas, Blue Hors et Helgstrand Dressage pour le Danemark, l’agence Keros et le haras Zangersheide au nom de la Belgique ainsi que le haras suédois de Lövsta ont publié une lettre ouverte appelant l’instance internationale à prendre ses responsabilités face aux défis de la gestion du marché largement dérégulé de la semence congelée d’étalons et des ovocytes.

La mondialisation ainsi que le trafic international de sperme frais et congelé et d’embryons obtenus par injection intracytoplasmique de spermatozoïde (ICSI) nécessitent l’attention urgente de la Fédération mondiale de l’élevage. Le trafic national et international est devenu si complexe que les propriétaires de juments et étalons sont confrontés à des problèmes de traçabilité des gamètes de leurs mâles et femelles. La fraude liée au sperme frais et congelé et aux embryons volés risque fort de devenir incontrôlable si aucune règle n’est définie sous la supervision de la WBFSH. Pour être parfaitement honnête, situation est déjà hors de contrôle.
 
Une action urgente est demandée à la Fédération mondiale de l’élevage afin de disposer d’une base de données internationale dans laquelle tous les stud-books compileront les inséminations concernant chaque étalon et chaque jument. Ces données devraient être consultables par toutes les personnes enregistrées, comme c’est déjà le cas dans certains pays. C’est le seul moyen efficace de retracer la descendance des chevaux dans le monde et de bénéficier d’un enregistrement honnête et transparent des saillies et des embryons dûment payés. Nous sommes pleinement conscients de la volonté du conseil d’administration de WBFSH de ne pas s’immiscer dans les relations commerciales entre propriétaires d’étalons et propriétaires de juments. Cependant, notre branche a un besoin urgent d’une réglementation supervisée par la WBFSH!
 
Les propriétaires d’étalons constituent le premier maillon de la chaîne de sélection, avec les éleveurs. Ils investissent dans les jeunes étalons et la nouvelle génétique, et contribuent au progrès génétique et aux programmes de sélection des stud-books en promouvant des étalons approuvés dans ces derniers. C’est également pourquoi ils sont prêts à encourager les éleveurs à enregistrer leurs poulains dans des stud-books qui garantissent de bonnes pratiques en termes de traçabilité et de transparence du matériel génétique. Même si un contrat solide est signé lors de la vente de sperme, d’ovocyte ou d’embryon, cela n’exclut pas un contrôle ultérieur en bonne intelligence avec la WBFSH et les stud-books. Dans le contexte du nouveau règlement zootechnique, le certificat de saillie et le certificat zootechnique doivent être clairement affinés pour permettre aux éleveurs d’enregistrer leurs poulains avec l’accord des propriétaires des gamètes.
 
C’est pourquoi nous, propriétaires d’étalons, agents commerciaux, centres de reproduction et éleveurs européens, sollicitons votre coopération urgente dans ce domaine. Ces outils faciliteront la gestion du sperme et des ovocytes et permettront une production équitable, éthique et transparente des poulains. Notre demande urgente à la WBFSH est la suivante: ouvrir une base de données/plateforme se fondant sur le numéro universel d’identification des équidés (UELN) afin que chaque stud-book du monde entier y inscrive obligatoirement ses poulains. Cela évitera les doubles inscriptions et permettra de compiler tous les poulains enregistrés par étalon, par stud-book et par an. La FEI devra ensuite utiliser cette base de données pour ajouter tous les résultats sportifs par cheval en s’appuyant sur son UELN.

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #111 GRANDPRIX n°111 NOVEMBRE

GRANDPRIX #111

(GRANDPRIX n°111 NOVEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter