La quatrième vente de Ravenoville c'est demain !

Crédit : Collection privée

Vendredi 08 novembre - 10h46

La quatrième vente de Ravenoville c'est demain !

Depuis 2016, la vente de Ravenoville se déroule à l'amiable et aura lieu cette année le samedi 9 novembre. Jacques Hamel, président du Groupement des éleveurs de chevaux de Sainte-Mère-Eglise, nous parle de cette vente et de son association.   

Grand Prix Replay : Pouvez-vous nous présenter le Groupement des éleveurs de chevaux de la région de Sainte-Mère-Eglise ?
Jacques Hamel : Le Groupement des éleveurs de Sainte-Mère-Eglise est né en 1997 et nous avons actuellement entre soixante-cinq et soixante-dix adhérents. Ce sont surtout des éleveurs du nord-Manche, au nord de Carentan jusqu'à la pointe du Cotentin, mais nous avons également quelques éleveurs du Calvados qui nous ont rejoints suite aux actions que nous organisons. 
 
GPR : Quelles sont les actions du Groupement ?
J.H. : Nos actions sont avant tout des actions de terrain. Nous organisons, par exemple, des journées radios, avec un docteur vétérinaire qui nous fait des prix préférentiels pour les éleveurs et nous faisons des rassemblements. Nous faisons environ quarante à cinquante chevaux de trois ans par an, sur lesquels nous faisons six à huit radios pour évaluer leur état de santé en vue d'une carrière sportive. 
Nous négocions également, notamment lors du salon des étalons, des saillies à tarifs préférentiels pour nos adhérents et, cette année, il y a eu une soixantaine de juments qui ont pu en bénéficier. 
Nous avons également un marché avec la Garde Républicaine, qui vient nous voir régulièrement. Cette année, nous leur avons vendu quatorze chevaux et ils reviennent nous voir début octobre. 
Chaque année, nous organisons également un voyage et, en 2019, nous avons eu le plaisir d'aller à Aix-la-Chapelle. Et nous organisons une vente chaque année. 

GPR : Depuis quand existe la vente de Ravenoville et quel est son fonctionnement ?
J.H. : Auparavant, il y avait une vente à Ravenoville, sous forme de plis cachetés, avec des poulains et des trois ans. La vente de poulains a été assez florissante, mais le marché des foals s'est un peu effondré et on a été obligés d'arrêter. Depuis 2016, nous avons repris une formule de vente amiable de chevaux de trois à cinq ans où nous sommes simplement organisateurs de la vente. Nous ne prenons aucune commission, ni aux vendeurs ni aux acheteurs, nous demandons juste un droit d'inscription. En 2017, nous avons vendu treize chevaux et quatorze en 2018. Nous arrivons à avoir entre trente-cinq et quarante chevaux à présenter. 
 
GPR : Quel type de chevaux trouve-t-on à la vente et à quelle clientèle vous adressez-vous ?
J.H. : Notre vente est destinée essentiellement à des amateurs, avec des chevaux assez pratiques, dans un budget moyen compris entre six mille et douze mille euros pour les chevaux de trois ans qui sont en majorité. A notre porte, nous avons les ventes Nash, donc l'éleveur qui a un cheval qui sort un peu de l'ordinaire va plutôt se tourner vers Nash, à juste titre. Nous ne nous faisons pas de concurrence, mais sommes plutôt complémentaires. Cela n’empêche pas que l'on puisse trouver de très bons chevaux à la vente de Ravenoville, puisqu'y ont notamment été présentés Nasa (Cumano), qui a fait une très belle carrière avec Steve Guerdat, ou Ulloa du Trèfle, ISO 154 avec Nicolas Deseuzes. Parmi les chevaux nés chez les éleveurs du Groupement, cette année Dirka de Blondel a été championne des six ans à Fontainebleau, alors que Ellea du Mont, Esmeralda des Vaux, Falco de Tatihou et Fantaisie du Bidou ont obtenu la mention Elite. D’autres chevaux sont gagnants en Grands Prix au plus haut niveau, comme Polias de Blondel ou Ulane Belmanière.
L'ensemble des chevaux présentés à la vente seront filmés et les vidéos seront mises sur notre site. Le jour de la vente, nous ne vendons pas forcément une grande quantité de chevaux, mais dans les semaines qui suivent, de nombreux chevaux se vendent. C'est donc une formule de vente sur du plus long terme que les ventes aux enchères.

Le programme: 
- 10h15 : début de la vente avec une présentation en main de tous les chevaux
- A la suite : présentation des 3 ans et 4 ans en liberté
- 12h30 : interruption afin de se retrouver autour d'un apéritif offert par le groupement. Possibilité de repas sur place sous tente avec produits locaux
- 14h : reprise des activités

Informations mises à jour :
- nous aurons également la présence de Galou Belmaniere, demi-frère de Ulane (actuellement sous la selle de Pius Schwizer) et de Valentine (sous la selle de Jos Veerloy). Ce hongre de 3 ans s'est d'ailleurs fait remarquer au concours local le 10 octobre à Ravenoville.
- La liste complète sera dévoilée à partir du 20 octobre sur le site du groupement des éléveurs de Sainte-Mère-Eglise. Elle contient déjà plusieurs produits de Urano de Cartigny, Andiamo Semilly, Montender, Un diamant des Forêts, Bella Baloubet, Goldfever, Contendro, Ascot des Ifs, ainsi qu'un produit des étalons Canturo, Tornesh, Vagabond de la Pomme, Ogrion des champs et Paddock du Plessis....

 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #111 GRANDPRIX n°111 NOVEMBRE

GRANDPRIX #111

(GRANDPRIX n°111 NOVEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter