“Cassandra est décédée en faisant ce qu’elle aimait par-dessus tout ”

Crédit : DR

Mercredi 18 septembre - 10h32 | Propos recueillis par Lucas Tracol

“Cassandra est décédée en faisant ce qu’elle aimait par-dessus tout ”

Dimanche 15 septembre, le destin de Cassandra Averlant a basculé. Âgée de quinze ans seulement, l'adolescente a été victime d'un terrible accident, dont elle n'a pu se remettre... Mordue d’équitation et particulièrement d’endurance, cette jeune passionnée a connu une chute de cheval fatale, alors qu’elle s’entraînait avec une amie pour sa dernière course de la saison sur la plage de Jullouville (Manche). Une nouvelle qui a bouleversé toute la communauté équestre, et bien évidemment tout son entourage. Pour GRANDPRIX, ses parents lui rendent un vibrant hommage : 

“Par où commencer… ?
Cassandra était une enfant baignée dans le cheval depuis sa plus tendre enfance. Depuis le décès de son grand frère survenu en 2015, elle s’était jetée corps et âme dans sa passion.
Elle avait une force de caractère incroyable, elle aimait la vie malgré tout. Toujours positive et d’une grande maturité pour son jeune âge, elle s’était prise de passion pour l’endurance. 
C’est tout naturellement et avec grande sagesse qu’elle a évolué rapidement, obtenant de bons résultats. Elle voulait devenir éleveuse de chevaux d’endurance, et avait pour cela intégré la Maison familiale rurale de Vains en cours de quatrième. 
Bonne élève, appréciée de tous ses maîtres de stages, elle venait d’obtenir son brevet avec mention et avait fait sa rentrée en seconde, en vue du bac Pro conduite et gestion de l’entreprise agricole (CGEA). Cassandra faisait partie des espoirs normands et avait défendu les couleurs de la Normandie lors de trois championnats de France des As. Elle avait la tête sur les épaules, était consciente du danger et prudente. 
 
En cet après-midi du 15 septembre, son destin a basculé tragiquement. Un accident bête…
Lors d’une sortie à la plage avec une amie, elle était sur le point de finir sa séance et effectuait son dernier galop. Comète, sa jument qu’elle aimait tant, a trébuché, n’est pas parvenue à se relever, et c’est le drame. Le panache que tout le monde redoute… 
Sa jument lui est tombée sur la tête… Le choc a été d’une telle violence qu’il ne lui a laissé aucune chance de survie… Très vite, Cassandra est tombée dans le coma. Les secours sont arrivés rapidement, l’ont prise en charge, lui ont prodigué tous les soins nécessaires avant de la transporter en hélicoptère au CHU de Caen. Déjà, les dégâts étaient trop importants mais le personnel soignant a tenté le tout pour le tout. Hélas, le destin en avait décidé autrement. Le 16 septembre à 16h30, son décès a été prononcé…
 
Cassandra aimait tellement la vie, qu’après concertation avec la famille, nous avons décidé de faire don de ses organes. Ce 17 septembre, Cassandra a subi dix heures trente d’opérations, ses organes ont été prélevés avec succès. Quatre enfants ont bénéficié de ce don aujourd’hui… Peut-être leur a-t-elle sauvé la vie. Cassandra vivra à travers ces enfants je l’espère pour longtemps… Ce geste lui correspond complètement, elle avait une grandeur d’âme incroyable de son vivant. 
 
On a beau être prudent, prendre toutes les précautions nécessaires, cela ne suffit pas. La vie ne tient à rien. […] Cassandra nous manquera à jamais, nos vies sont brisées. Elle est décédée en faisant ce qu’elle aimait par-dessus tout, monter sa jument. Ce cliché est celui pris par l’amie avec laquelle elle montait quelques minutes avant le drame. […] Cassandra préparait sa dernière course de la saison. 
 
Tous les témoignages reçus prouvent à quel point elle était appréciée de tous. Soyez fiers d’elle, comme nous le sommes…”
 

GRANDPRIX adresse ses plus sincères condoléances à la famille et aux proches de Cassandra. 
 

À lire également...

Réagissez

  • Mamandesloulous - le 21/09

    Paix à son âme, et pensées à ses parents,ses proches et sa jument ...en tant que maman de 5 enfants dont une cavalière passionnée je pense très fort à vous

  • OrientdeFrebourg - le 19/09

    Quel courage des parents! Leur témoignage est juste magnifique de sérénité !

  • mire - le 18/09

    mais que c' est triste……….. deux jeunes filles en qq jours qui partent rejoindre les étoiles! courage à tous ceux qui l' aimaient!

Le mag

GRANDPRIX #112 GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER

GRANDPRIX #112

(GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter