Pius Schwizer ne se laisse pas impressionner par les Bleus dans le Grand Prix de Mâcon-Chaintré

Crédit : PSV/Morel

Dimanche 15 septembre - 18h25 | Lucas Tracol

Pius Schwizer ne se laisse pas impressionner par les Bleus dans le Grand Prix de Mâcon-Chaintré

Parmi les cinquante-six couples au départ du Grand Prix CSI 3* de Mâcon-Chaintré, beaucoup représentaient les couleurs de la France. Pourtant, c’est bien un cavalier étranger qui a tiré son épingle du jeu car le Suisse Pius Schwizer s’y est imposé sur Cortney Cox, devançant une belle ribambelle de Bleus. 

Avec cinq Tricolores sur les six qualifiés pour le barrage, le public venu assister au Grand Prix CSI 3* de Mâcon-Chaintré espérait bien assister à une victoire française cet après-midi. Mais Pius Schwizer n’a pas été du même avis, et a coupé la chique à la concurrence en concluant un double zéro en 42“ sur Cortney Cox, deuxième du Grand Prix CSI 3* d’Humiklon au début du mois. Vainqueurs de l’épreuve majeure du vendredi, Timothée Anciaume et Isabeau sont passés à rien d’un nouveau succès, puisque le Rouennais et sa jument de onze ans, lauréate du Grand Prix CSI 3* de Dinard, ont dû s’incliner pour vingt-huit centièmes. Associé à l’efficace Utahmano Alu, le jeune Hugo Breul a complété le trio de tête en arrêtant le chronomètre en 43“03. Venu en voisin, Julien Gonin s’est adjugé la quatrième place avec Valou du Lys, une Selle Français de dix ans par Calvaro. Cinquième et dernier couple à réussir un double zéro, Geoffroy Lecomte Liveaux et Themis des Sarthes ont devancé Félicie Bertrand et Ilena de Mariposa, sorties du barrage avec quatre points. 
 
Lors du premier parcours exigeant concocté par Cédric Longis, le Suédois Alexander Zetterman et les Français Paul Delforge et Jean-Luc Mourier sont passés à pas grand-chose du barrage. Un point de temps dépassé les a écartés de cette finale au chronomètre. En préparation de la finale des Coupes des nations Longines de Barcelone pour laquelle ils ont été sélectionnés, Nicolas Delmotte et Urvoso du Roch ont quant à eux écopé de quatre points sur le parcours initial. 
 
Par ailleurs, l’épreuve a été marquée par l’accident en piste de Romain Duguet et de sa jument Cirby. Gravement blessée, la jument de neuf ans n’a malheureusement pu être sauvée et a dû être euthanasiée. Toute l’équipe organisatrice a fait son possible pour l’entourage du cavalier suisse. GRANDPRIX adresse tout son soutien à Romain Duguet et à ses équipes. 

Les résultats ici
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #110 GRANDPRIX n°110 OCTOBRE

GRANDPRIX #110

(GRANDPRIX n°110 OCTOBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter