Après 3000 km, Aurélie Brihmat achève son tour de France

Aurélie Brihmat en compagnie de son père et son chien
Crédit : FFE

Mardi 03 septembre - 15h59 | Communiqué

Après 3000 km, Aurélie Brihmat achève son tour de France

Après cinq mois de tour de France à cheval conduit aux côtés de son père, son chien, ainsi que de l’ensemble des équipes d’intendance qui se sont relayées auprès d’elle, Aurélie Brihmat 34 ans, a achevé son voyage, samedi 31 août 2019 aux Saintes-Maries-de-la-Mer.   

Quotidiennement reçue par les centres de rééducation, établissements de soins, écoles, poney-clubs et centres équestres, Aurélie a porté un message d’espoir et de soutien multigénérationnel pour tous ceux qui ont subi un accident de la vie.  
Amputée d'une jambe à la suite d’un accident de scooter quand elle avait 17 ans, Aurélie a concrétisé son combat pour la vie au travers d’une belle aventure équestre suivie par de nombreux fans, cavaliers ou non cavaliers. Partie le 29 mars dernier de Trets (13), Aurélie rentre chez elle samedi 31 août des souvenirs pleins la tête.
Aujourd’hui conseillère pédagogique en établissement scolaire, Aurélie est la présidente de l’association Handidream créé pour délivrer auprès des personnes en reconstruction, un message d’espoir.
Tout au long de son périple, Aurélie a démontré la richesse du poney et du cheval médiateur. Par sa force, sa sensibilité, sa bienveillance naturelle, les équidés contribuent à la reconstruction physique et morale de ceux qui ont la chance de les côtoyer.  Lors de son arrivée au Saintes-Maries-de-la-Mer, Aurélie a défilé dans la ville aux côtés des gardians et meneurs camarguais venus nombreux pour l’accueillir à l’occasion de la Fête de la Saladelle. À l’issue du parcours, Rigaou, fidèle compagnon durant toute l’aventure, confié par la Maison du Cheval Camargue, est également rentré chez lui, au Mas de la Cure Voisin.

Au total, Aurélie et son équipe ont parcouru 3 000 km à la rencontre de nombreux centres de rééducation et écoles, préalablement contactés par Carole Yvon Galloux, en charge du service Cheval et Diversité à la FFE, qui explique : « La FFE a choisi de soutenir le projet d’Aurélie car il démontre concrètement le lien entre les activités équestres pour tous et le tourisme équestre. Cette aventure équestre renforce la place du cheval partenaire de mieux-être à inscrire dans le parcours de santé et de bien-être individuel. Cette aventure a mobilisé des moyens logistiques et humains, notamment pour les parcours et hébergements quotidiens de l’équipe Handidream, parfaits reflets de la force et la richesse du monde équestre. Elle a été rendue possible grâce tous ceux qui se sont engagés aux côtés d’Aurélie et notamment grâce à la force du réseau fédéral. Un grand merci à tous les adhérents FFE, acteurs-partenaires du projet. »

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #113 GRANDPRIX n°113 FÉVRIER

GRANDPRIX #113

(GRANDPRIX n°113 FÉVRIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter