Roger-Yves Bost prend sa revanche à Valence

Soutenu par le public de Valence Bosty et Sangria étaient imbattables à Valence
Crédit : Sportfot

Dimanche 01 septembre - 19h46 | Marion Mauger

Roger-Yves Bost prend sa revanche à Valence

Il n’a cessé de le répéter : Sangria est en forme ! Pour preuve, la puissante bai a offert une nouvelle victoire à son cavalier dans le Grand Prix du CSI4* de Valence. Quelque peu déçu de sa place de numéro cinq dans l’équipe de France lors des championnats d’Europe Longines de la semaine dernière, Roger-Yves a pris une belle revanche cette après-midi.

A l’image des épreuves des jours précédents, le Grand Prix du CSI4* de Valence a donné du fil à retordre aux cavaliers. Sur les cinquante qui se sont élancés sur le tracé de Grégory Bodo, seuls sept ont rendu une copie parfaite alors qu’ils ont été dix a jeté l’éponge dont des paires confirmées telles qu’Alexandra Paillot et son fidèle Polias de Blondel ou encore Julien Epaillard et Usual Suspect d’Auge. Sans aller jusqu’à l’abandon, d’autres grands noms ont été sanctionnés d’un quatre points. Ce fut le cas notamment pour Simon Delestre en selle sur Ucello de Will, Patrice Delaveau et Click N’Chic*HDC, le Suédois Henrik Von Eckermann associé à Best Boy 2 ou encore Olivier Robert et Tempo de Paban.

Des fautes, beaucoup de fautes, tout particulièrement dans la première moitié de l’épreuve. Avant le passage des tracteurs pour le lissage de la piste, seuls deux couples étaient qualifiés. Le Français Titouan Schumacher et l’Etasunien Lucas Porter. Le premier, en selle sur Atome Z, son complice du Global Champion Tour de Shanghai, Cannes et Monte Carlo ; et le second associé à C Hunter, plus familier des CSI de Wellington en Floride que des décors européens. Premier à s’élancer après la pause, Emeric George a signé le troisième parcours sans-faute sur Chopin des Hayettes, sa monture de la Coupe des Nations de Falsterbo. Il a rapidement été rejoint par l’Irlandais Anthony Condon et Sfs Aristio puis par l’un des chouchous du public, Roger-Yves Bost et sa fidèle Sangria du Coty. Le Brésil avec Yuri Mansur sur Casantos et la Colombie avec Dayro Arroyave en selle sur Jimcy du Lys sont venus gonfler les rangs des barragistes.

Sept prétendants à la victoire se sont donc affrontés dans le barrage. Partis sur les chapeaux de roues, les quatre premiers réalisent certes des parcours très rapides mais tous entachés de barres par terre. Premier des barragistes, Titouan Schumacher réalise un très bon chronomètre mais malheureusement le cavalier d’Atome Z a dû se contenter de la cinquième place. Cinquième à s’essayer aux barrage de ce Grand Prix du CSI4* de Valence, Roger-Yves Bost a profiter de la grande forme de Sangria du Coty, tout spécialement préparée ces dernières semaines pour les championnats d’Europe Longines, pour signer un parcours parfait et extrêmement rapide. Double sans-faute également, Yuri Mansur et Dayro Arroyave ne sont pas parvenus à rattraper Bosty.

Tous les résultats ici
 
Pour revivre ce moment de sport, le Grand Prix sera diffusé à nouveau lundi à 22h sur RMC Sport !

À lire également...

Réagissez

  • rosetta2303 - le 02/09

    Hé bien moi, j'aime bien Bosty, même si sa monte est atypique, ses chevaux n'ont pas l'air de s'en inquiéter ! En plus, lui, il les aime ! Ceci dit, je m'intéresse de en au complet et je me suis régalée !!! Même si la médaille est en chocolat, 3 couples dans le top ten, c'est super ! Quelle différence d'ambiance et différence d'état d'esprit avec le CSO !! C'est un vrai bol d'air pur ! C'est passionnant ! Le CSIO 5* devient de plus en plus indigeste, hypocrite et écœurant !

  • SpeedyRomy - le 02/09

    pardon j'ai oublié Venizia, Uccello... Concernant la concurrence étrangère il y avait quand même de solides couples dont B. Mandli et Dsarie, R. Whitaker et Catwalk, Laura Renwick et Dublin V et d'autres chevronnés au 5*. En somme un plateau probablement plus solide que celui de Gijon, dont GPR devrait parler j'en conviens.

  • SpeedyRomy - le 02/09

    Je ne parlais pas de concurrence étrangère mais belle et bien française. Il y avait la bon nombre de couples français performants (Valdocco, Tempo de Paban, Usual Suspect du Groupe 1). Votre haine est pathétique et votre aveuglement total face à un des cavaliers les plus respectés du circuit.

  • ALBERT MUDA - le 02/09

    Heureux , est un bien grand mot , disons qu'une victoire Française en CSI , me fait toujours plaisir . Hier , j'ai préféré regarder le 5* de Gijon que le 4* de Valence . Mathieu sur Quel Filou sont 2è et Félicie sur Sultane sont 3è dans le Grand Prix et pas une ligne sur GPR . Quand à M. Bost , depuis un moment , quand il entre en piste , j'éteins ma télé ou mon ordi , vraiment trop moche à regarder . Quand à son expérience pour amener ses chevaux à leur pic de forme quand il faut , laissez-moi rire ! Cette victoire , dans un 4* , sans grande concurrence étrangère , arrive un peu tard ....Avez-vous regardé ses parcours et ses résultats dans les autres épreuves de Valence ? Moi , si

  • mire - le 02/09

    heureux ,monsieur Muda, de notre Bosty national??

  • SpeedyRomy - le 02/09

    A ceux qui critiquaient sa sélection pour Rotterdam, notamment vs Valdocco (pts hier) ... Cela montre bien que Bosty avec toute son expérience sait amener ses chevaux à leur pic de forme quand il faut !

Le mag

GRANDPRIX #111 GRANDPRIX n°111 NOVEMBRE

GRANDPRIX #111

(GRANDPRIX n°111 NOVEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter