J-1 avant le tour du Jumping de Valence

L'an passé, Kent Farrington avait remporté le Grand Prix du CSI 5*.
Crédit : Sportfot

Mercredi 21 août - 16h51 | Communiqué

J-1 avant le tour du Jumping de Valence

J-1 avant le lancement de la cinquième édition du Jumping international de Valence ! Alors que le haras des Grillons, situé à Ratières dans la Drôme, se prépare à accueillir plus de 30 000 visiteurs, du 22 au 25 août, puis du 29 août au 1er septembre, les stars de la discipline sont en route pour un événement désormais incontournable du calendrier international. Champions olympiques, cavaliers du top vingt mondial, légendes des sports équestres, pilotes multi-médaillés, le plateau du premier week-end de compétition (CSI 1, 2 et 3*) s’annonce relevé. Près de cent cinquante cavaliers et trois cent trente chevaux s’apprêtent à faire vibrer Valence !

LE TRIPLÉ POUR KENT FARRINGTON ET GAZELLE ?

Tous les yeux seront incontestablement rivés sur ce couple de choc. Après deux victoires consécutives dans le Grand Prix 5* en 2017 et 2018, l’Américain Kent Farrington et sa bondissante Gazelle sont de retour au Jumping International de Valence, qu’ils affectionnent et qui leur réussit manifestement. Numéro un mondial d’avril 2017 à mars 2018, vainqueur de la Finale du Top 10 Rolex IJRC en 2015, actuel numéro 8 dans le classement Longines des meilleurs pilotes au monde, Kent Farrington arrivera dans la Drôme en tant que meilleur cavalier du concours. Considérés comme l’un des couples les plus rapides de la planète, Farrington et Gazelle affichent une forme olympique : fin juillet, ils remportaient ensemble le mythique Grand Prix du CSIO d’Aix-la-Chapelle, considéré comme le graal des sports équestres. Aux côtés de Kent Farrington, sa compatriote Katherine Dinan sera accompagnée d’une certaine Sydney Une Prince, la jument championne olympique par équipe en 2016, alors associée au Tricolore Roger-Yves Bost.

UNE SÉRIEUSE CONCURRENCE TRICOLORE...

Face à lui, la France a dépêché une solide armada ! Trois des cinq meilleurs représentants français au classement mondial sont notamment attendus, les deux autres étant retenus aux  Championnats d’Europe. Le public drômois aura à cœur de soutenir, entre autres, Simon Delestre, 19e mondial, Julien Epaillard, 23e, ou encore Olivier Robert, 57e, fidèles de l’événement organisé par l’entrepreneur à succès et cavalier émérite Sadri Fegaier, lui-même engagé en ce premier week-end de compétition. Le champion olympique par équipe en titre, Philippe Rozier, sera également de la partie, dans le CSI 2*. La championne de France Pro 2, Cécile Bouzinac, associée à Alana grâce à laquelle elle remportait le titre il y a quelques semaines, foulera également la piste du Haras des Grillons. Aux côtés de Sadri Fegaier, Michel Robert, Mégane Moissonnier, Sylvie Robert, Olivier Perreau, Julien Gonin ou encore Thomas Levêque, entre autres, porteront haut les couleurs de la région  Auvergne-Rhône-Alpes.

… ET DES LÉGENDES ET POINTURES INTERNATIONALES

En ce premier week-end de compétition, les regards se tourneront aussi vers une légende des sports équestres, venue à Valence en famille : quatre Whitaker seront en effet au départ des épreuves concoctées par le maestro italien Uliano Vezzani, chef de piste. Michael, Jack et Robert Whitaker évolueront aux côtés de John, respectivement leur frère, oncle et père, icône du saut d’obstacles international à la fin des années 80, qui, associé alors à son blanc Milton, s’est tiré la bourre pendant des années avec les héros français Jappeloup et Pierre Durand. 
Tout aussi redoutables en piste, six des neuf meilleurs pilotes italiens au classement mondial ont été dépêchés, dont Alberto Zorzi, 41e mondial, Emanuele Gaudiano ou encore Roberto Turchetto.
Bien sûr, le cavalier maison, résident du Haras des Grillons  depuis 2011, le Colombien Carlos Lopez, cinquième lors des derniers Jeux Équestres Mondiaux en 2018, tentera de briller face à son public d’adoption.

UN ÉVÉNEMENT GRATUIT 100% FAMILLE
Le Jumping International de Valence a vocation à mettre sur le devant de la scène un sport hors du commun et ses meilleurs athlètes pour faire découvrir leur univers au plus grand nombre. L’ensemble de la compétition est donc en accès libre et gratuit. Tout au long de ces deux week-ends de grand sport et de fête, l’espace enfants, le village exposants et les nombreuses animations permettent aux familles de parfaire leur découverte de ce sport définitivement à part. En nocturne le samedi soir, l’épreuve dite des « six barres » dans laquelle la hauteur des barres est progressivement relevée, à mesure que les couples cheval-cavalier signent les parcours sans-faute (en 2018, le Brésilien Pedro Junqueira Muylaert avait franchi 2,05 m !), ravira les amateurs de sports équestres comme les visiteurs novices.

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #109 GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE

GRANDPRIX #109

(GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter