Doublé historique pour l’équipe de France et Benjamin Aillaud aux championnats d’Europe

Magnifique équipe de France, enfin récompensée de ses efforts.
Crédit : Krisztina Horváth/Hoefnet.com/FFE

Lundi 19 août - 10h32 | Sébastien Roullier (avec communiqué)

Doublé historique pour l’équipe de France et Benjamin Aillaud aux championnats d’Europe

Hier à Donaueschingen, en Allemagne, l’équipe de France d’attelage à quatre chevaux a décroché la première médaille européenne de son histoire en remportant le bronze! Cerise sur le gâteau, Benjamin Aillaud a été médaillé d’argent en individuel. Bref, une journée historique pour la discipline.

 - Doublé historique pour l’équipe de France et Benjamin Aillaud aux championnats d’Europe

Benjamin Aillaud est également reparti avec une médaille d'argent individuelle.
Crédit : Krisztina Horváth/Hoefnet.com/FFE

Vendredi, lors du premier test, le dressage, les Bleus avaient annoncé la couleur. En effet, grâce à une superbe reprise notée 42,58 pts, Benjamin Aillaud et son team du haras de la Pourcaud avaient pris les commandes de la compétition. Thibault Coudry et les chevaux de Bernard Grimonprez pointaient alors à la quinzième place avec 55,57 points, tandis qu’Anthony Hordé et son team, figuraient à la trente et unième place avec 64,03 points. Après ce premier test, la France était troisième avec un total de 98,15 points. Engagé en individuel, Sébastien Vincent avait réalisé une reprise jugée à 58,83 points avec le team de Xavier Pinel, ce qui l’avait positionné à la dix-neuvième place.
 
Samedi, le marathon composé de huit obstacles a rebattu les cartes. Benjamin Aillaud a gardé le cap, signant la cinquième meilleure performance du test avec un score de 112,09 points, ce qui lui a permis de remonter à la deuxième place du classement provisoire derrière le Néerlandais Bram Chardon. Thibault Coudry a réussi la deuxième meilleure performance pour les Bleus, terminant dix-septième du test avec un score de 119,45 points. Quant à Anthony Hordé, parti en éclaireur, il a réalisé la vingt-troisième performance avec 124,01 points. Pour sa part, Sébastien Vincent a bouclé la dix-neuvième performance avec un total de 120,27 points, remontant à la dix-septième place. 
 
Avant l’ultime test d’hier, la France a conservé sa troisième place avec un score de 329,69 pts à moins de cinq points de la Belgique et vingt points de l’Allemagne qui a pris les commandes du championnat. En tête de la compétition après le dressage, les Néerlandais, grandissimes favoris, ont été boutés hors du podium après l’élimination de l’expérimenté IJsbrand Chardon. Mais le pire était à venir pour eux, puisque Koos de Ronde a préféré abandonner après ce test, si bien que les Pays-Bas ont subi l'affront d'une élimination. Le champion serait rentré chez lui dès le samedi soir, vexé d'avoir écopé d'une pénalité de trente-cinq points pour ne pas avoir respecté le temps imparti dans la phase préliminaire de ce marathon...
 
Hier, c’est naturellement la maniabilité qui a décidé du classement final. Les Bleus ont confirmé leur bonne forme sur ce test depuis plusieurs saisons. En effet, Thibault Coudry a signé la meilleure performance avec un sans-faute dans le temps alors que Benjamin Aillaud a bouclé un parcours pénalisé de moins de 0,91 point de temps dépassé. Anthony Hordé et Sébastien Vincent ont eux aussi réalisé de bonnes performances avec chacun une balle à terre et un peu de temps dépassé pour Sébastien.
 
Avec un total final de 330,60 points, la France, déjà deuxième en juillet du CAIO 4* d’Aix-la-Chapelle, a décroché une médaille de bronze historique derrière la Belgique (324,74 pts) et l’Allemagne (313,71 pts). Grâce à un super concours mené de bout en bout, Benjamin Aillaud est monté sur la deuxième marche du podium avec un score final de 155,58 pts, à quelques points seulement du Néerlandais Bram Chardon, sacré champion d’Europe à vingt-six ans seulement! Le bronze est revenu au Belge Glenn Geerts, trente ans. Quant à Thibault Coudry, il a conclu son championnat à la douzième place avec un total de 175,02 pts. Sébastien Vincent, lui, a terminé à la dix-huitième place avec un score de 184,28 pts tandis qu’Anthony Hordé a fini vingt-troisième avec 191,04 points.
 
Après avoir flirté avec les podiums depuis plusieurs championnats, les Bleus ont enfin été récompensés de leurs efforts. De magnifiques médailles pour les meneurs, mais aussi pour leur entraîneur national, le Belge Félix-Marie Brasseur, ainsi que Quentin Simonet, chef d’équipe et conseiller technique national pour l’attelage. 

Les résultats

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #109 GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE

GRANDPRIX #109

(GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter