La Grande-Bretagne sauve sa peau dans la dernière Coupe des nations à Dublin

Emily Moffitt a signé un superbe double sans-faute pour sa première Coupe des nations de ce niveau.
Crédit : Sportfot (archives)

Vendredi 09 août - 19h43 | Yeelen Ravier

La Grande-Bretagne sauve sa peau dans la dernière Coupe des nations à Dublin

Le circuit européen des Coupes des nations Longines de première division s'est achevé cet après-midi par l'étape de Dublin, en Irlande. Après quatre mois plutôt moyens dans les compétitions par équipes, la Grande-Bretagne, aidée de ses leaders Ben Maher et Scott Brash, s'est rattrapée in-extremis en s'imposant avec brio. L'Italie a terminé bonne deuxième, suivie de l'Irlande, qui a dû se contenter de la troisième place à domicile.

La dernière Coupe des nations Longines pour la première division européenne s'est achevée cet après-midi par la victoire de la Grande-Bretagne. Sur la sublime piste en herbe de l'historique CSIO 5* de Dublin, en Irlande, et au terme de deux manches brillamment construites par le chef de piste local Alan Wade, les cavaliers de Di Lampard ont été les meilleurs. Il faut dire que les Britanniques ont pu compter - pour une fois - sur ses deux leaders Ben Maher et Scott Brash, qui avaient longtemps délaissé l'équipe nationale pour des circuits plus lucratifs. Les deux camarades ont montré ce qu'ils valaient cet après-midi en signant de belles performances avec leurs respectifs Concona et Hello Jefferson. Le premier des deux a bouclé de bons passages à quatre puis un points, tandis que le second a signé un magnifique double sans-faute. On relèvera également le remarquable double zéro de la jeune Emily Moffitt, élève de Ben Maher par ailleurs, et l'excellent Winning Good. Chapeau bas pour l'amazone qui disputait là sa toute première Coupe des nations de ce niveau! Holly Smith aura également contribué à cette belle victoire en bouclant un parcours vierge de pénalité avec Hearts Destiny.

Comptabilisant un point de temps au total, les cavaliers de Di Lampard ont aisément soulevé le trophée. Cette victoire a sauvé l'honneur des Britanniques, qui étaient derniers du classement général après leur CSIO à Hickstead, et qui ont ainsi sauvé in-extremis leur qualification pour la finale de Coupes des nations Longines de Barcelone et leur maintien en première division. Un soulagement pour leurs supporters!

L'Italie remonte en puissance et l'Irlande doit se contenter du troisième prix

Après une période compliquée en début d'année, les Italiens se sont rattrapés cet après-midi en terminant deuxièmes de cette épreuve par équipes. On notera les trois sans-faute de Massimo Grossato et Lazzaro Delle Schiave, de Paolo Paini et Ottava Mereviglia Di Ca San G, et de Lorenzo de Luca et son prometteur Dinky Toy v. Kranenburg. Les Transalpins ont totalisé douze points de pénalité. Chez elle, l'Irlande a quant à elle dû se contenter de la troisième marche du podium. Menés par Rodrigo Pessoa, les représentants du Trèfle ont mené leur score final à seize points de pénalité. La performance de l'équipe a été réalisée par Paul O'Shea et Skara Glen's Macchu Picchu, qui ont délivré un sublime double sans-faute - le dernier de l'épreuve. De bon augure pour le couple qui participera dans deux semaines aux championnats d'Europe Longines de Rotterdam! En revanche, pour Cian O'Connor et PSG Final, qui partiront également aux Pays-Bas, des détails semblent encore à trouver. Le duo a signé un parcours à quatre puis à cinq points.
 

À lire également...

Réagissez

  • ALBERT MUDA - le 09/08

    Quelle période compliquée en début d'année pour les Italiens ?? Sur les 4 premières manches , ils n'ont participé qu'à celle de St Gall où ils sont QUE 2ème !! Au final , ils terminent ex-aequo avec la Suisse (1 ère) avec 340 pts

Le mag

GRANDPRIX #110 GRANDPRIX n°110 OCTOBRE

GRANDPRIX #110

(GRANDPRIX n°110 OCTOBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter