George Morris suspendu à vie par la Fédération américaine pour “méconduite sexuelle impliquant un mineur”

George Morris est sûrement la figure la plus emblématique de l'équitation aux États-Unis.
Crédit : Scoopdyga

Mardi 06 août - 12h01 | Yeelen Ravier

George Morris suspendu à vie par la Fédération américaine pour “méconduite sexuelle impliquant un mineur”

Mythique entraîneur américain de saut d'obstacles et figure emblématique des sports équestres, George H. Morris a été suspendu à vie par la Fédération équestre américaine. Cette décision publiée hier fait suite à des allégations portées contre l'ancien cavalier pour “méconduite sexuelle impliquant un mineur”.

On a appris ce matin sur le site du quotidien américain New York Times que la Fédération équestre américaine avait suspendu à vie George H. Morris. La décision a été publiée hier sur son propre site. Ancien cavalier de haut niveau de saut d'obstacles, ayant entre autres remporté une médaille d'argent aux Jeux olympiques de Rome en 1960, le mythique entraîneur de quatre-vingt-un ans a fait l'objet d'une enquête pour “méconduite sexuelle impliquant un mineur”.

Selon l'article du New York Times, les faits se seraient déroulés entre 1968 et 1972. Si l'organe d'investigations indépendant SafeSport, chargé de lutter contre les violences et les abus sexuels dans les sports olympiques, n'a pas rendu ses conclusions publiques “afin de protéger les victimes“, l'Américain aurait été jugé coupable de faits répréhensibles.

“Je conteste pleinement ce verdict“, George Morris

Dans un courriel adressé à ses clients, élèves et proches, George Morris a clamé son innocence et signalé qu'il allait faire appel de cette décision. “Je suis profondément touché par les conclusions de SafeSport, au regard de charges non fondées pour des événements qui se seraient prétendument passés entre 1968 et 1972“, a déclaré l'ancien sélectionneur de l'équipe américaine, médaillée d'or notamment aux Jeux olympiques de 2004 et 2008. “Je conteste pleinement ce verdict et j'ai entamé un processus de contestation. J'ai dévoué ma vie aux sports équestres et à la formation de futurs grands cavaliers, entraîneurs et athlètes olympiques. Toute allégation suggérant que j'aurais blessé un quelconque individu, à la communauté équestre et à ce sport que j'aime tant sont fausses.“

De son côté, la Fédération équestre américaine, par le biais de la porte-parole Sonja Keating, a simplement confié au New York Times que “SafeSport a enquêté sur des allégations portées à l'encontre de George Morris, les a trouvées crédibles, remis ses conclusions, donc ce dernier est suspendu à vie, en attendant un verdict en appel.“

Un vaste mouvement qui concerne tous les sports

Entraîneur légendaire, avocat du Horsemanship, et une figure incontournable des sports équestres et de l'équitation, George Morris n'est pas le premier homme concerné par une telle affaire. En effet, notamment à la suite du mouvement #MeToo, une vague d'investigations a été lancée dans le milieu du sport. On recense de nombreuses affaires judiciaires, notamment aux États-Unis, où l'ancienne gymnaste McKayla Maroney avait accusé le médecin de l'équipe nationale d'abus sexuels.

Plus récemment, SafeSport s'est donc penché sur les sports équestres. En juin dernier, Robert Gage, un cavalier californien de hunter, s'était même donné la mort, accablé par des accusations de méconduite sexuelle envers plusieurs mineurs. Ce suicide avait ému la communauté équestre, dont certaines figures avaient critiqué le manque de transparence des processus d'investigation de SafeSport, estimant qu'ils devraient garantir la sécurité des victimes tout comme le respect d'athlètes de renom. 

À lire également...

Réagissez

  • elma - le 06/08

    ci cela est vrai faut le virer de suite

Le mag

GRANDPRIX #110 GRANDPRIX n°110 OCTOBRE

GRANDPRIX #110

(GRANDPRIX n°110 OCTOBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter