La plupart des cadors au rendez-vous dans le premier acte du Grand Prix d’Aix-la-Chapelle

Crédit : Scoopdyga

Dimanche 21 juillet - 17h20 | À Aix-la-Chapelle, Lucas Tracol

La plupart des cadors au rendez-vous dans le premier acte du Grand Prix d’Aix-la-Chapelle

La première manche du mythique Grand Prix CSIO 5* d’Aix-la-Chapelle vient de se conclure, et autant dire que la seconde promet un scénario palpitant. La plupart des cadors ont en effet répondu présent, à l’instar de Kevin Staut et de la pourtant inexpérimentée Urhelia Lutterbach. 

La route sera longue pour les dix-huit cavaliers encore en lice pour soulever le trophée du mythique Grand Prix CSIO 5* d’Aix-la-Chapelle. Toutefois, neuf d’entre eux ont réussi le challenge relevé lancé par le chef de piste allemand Franck Rothenberger en signant un sans-faute. Impossible de ne pas souligner la facilité avec laquelle Kent Farrington, Darragh Kenny et Ben Maher ont franchi la ligne d’arrivée sans pénalité, respectivement sur Gazelle, Explosion W et Babalou 41. McLain Ward en a fait de même avec une HH Azur de retour au sommet de sa forme, comme Martin Fuchs et son vice-champion du monde Clooney 51. 
 
Un temps, on a cru que les Allemands seraient maudits dans cette épreuve. Comme le tenant du titre Marcus Ehning associé à Funky Fred, le surprenant Hendrik Sosath sur Lady Lordana ainsi que Christian Ahlmann et le bon Clintrexo Z se sont faits piéger sur l’ultime vertical. Heureusement pour les tribunes pleines à craquer, Simone Blum et Daniel Deusser ont réussi à renverser la vapeur en signant deux parcours parfaits sur DSP Alice et Scuderia 1918 Tobago Z. Ils s’élanceront à la fin de la deuxième manche, promettant une tension à son apogée dans le stade de la Soers. 
 
Côté tricolore, les superlatifs manquent pour souligner la maestria avec laquelle Kevin Staut a guidé Urhelia Lutterbach vers un parcours impeccable. Quelle performance pour un couple formé il y a un peu plus d’un mois et qui courre ici son deuxième Grand Prix CSI 5*, une semaine après sa quatrième place à Chantilly.
Acteurs de la troisième place de la France dans la Coupe des nations jeudi soir, Olivier Robert, Guillaume Foutrier et Pénélope Leprevost ont tous trois écopé de huit points lors de ce parcours délicat. Avec Vangog du Mas Garnier, le premier s’est fait piéger sur la difficile sortie du mythique double de bidets n°3 puis sur l’entrée du double n°6. Peut-être moins disposé à se laisser faire aujourd’hui, le fougueux Valdocco des Caps a quant à lui fait une faute de couverture sur l’oxer n°2 avant de laisser l’entrée du triple à terre. Enfin, l’amazone française et son bai brun, auteurs d’un superbe double zéro jeudi, ont fauté sur la rivière puis sur l’entrée du triple également. La rivière a également été fatale à Luciana Diniz et sa formidable Fit For Fun 13, de retour depuis peu mais montrant une forme éblouissante. Contrairement à la Portugaise, d’autres cavaliers ayant été pénalisés de quatre points pourront s’élancer en deuxième manche grâce à un parcours plus rapide. Parmi eux, Steve Guerdat et l’exceptionnelle Albfuehren’s Bianca, à qui une légère faute sur le vertical n°12 pourrait coûter cher, ou encore Peder Fredricson avec Catch Me Not S, qui ont réalisé une démonstration malheureusement entachée d’une faute sur l’ultime effort. 
 
Les résultats en direct ici
La liste de départ de la seconde manche ici

La deuxième manche est en cours !

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #112 GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER

GRANDPRIX #112

(GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter