Harold Boisset remporte haut la main l’épreuve majeure du jour à Fontainebleau

Crédit : PSV/Morel

Samedi 20 juillet - 20h08 | À Fontainebleau, Célia Vallet

Harold Boisset remporte haut la main l’épreuve majeure du jour à Fontainebleau

Cet après-midi au GRANDPRIX CLASSIC Summer Tour, un petit vent a accompagné l'épreuve la plus importante de la journée, encore une fois maîtrisée par les chefs de piste et présentée par la sellerie Butet. Parmi les trente-quatre partants, six ont conclu un parcours sans pénalité. Harold Boisset et Katinka vh Valenberghof ont été les plus performants, loin devant l'Italien Matteo Zamana et Flyer. La jeune prodige Camille Condé Ferreira a complété ce podium avec sa puissante Varenta Gem.

Le Terrain d'Honneur a été mis en valeur par les chefs de piste Cédric et Gérard Longis cet après-midi, lors de l'épreuve de vitesse cotée à 1,45m, avec une belle option proposée aux trente-huit participants. Sur l'obstacle numéro trois, ils ont eu la possibilité de choisir entre un vertical en descente puis un oxer près de l'ilot du Terrain d'Honneur, ou bien prendre un virage court, franchir un premier oxer avant de s'attaquer à la rivière barrée. Seulement trois cavaliers ont joué le jeu, notamment Gilles Willemann avec Andiamix II Hero Z, à qui l'option a valu un sans-faute et une sixième place. La Britannique Nicole Pavitt et l'Américaine Isabella Russekoff ont également tenté leur chance, mais ont fini leurs parcours en fautant à deux reprises.
 
La victoire est donc revenue à Harold Boisset, à qui le Summer Tour a l'air de réussir ! Après avoir remporté l'épreuve des jeunes chevaux de sept ans, il a remis le couvert dans l'ultime épreuve de la journée avec presque neuf secondes d'avance sur son prédécesseur.“Katinka a encore fait preuve de beaucoup de respect”, s’est réjoui le Montpelliérain après son tour d'honneur. “Je ne lui fais pas courir le Grand Prix demain pour qu'elle puisse se déplier aujourd'hui, ce qu'elle a parfaitement fait. Elle a une grande amplitude, ce n'est pas difficile d'aller vite sur un parcours pour elle. Je varie les niveaux d'épreuves avec elle, pour qu'elle continue d'avoir ce respect de la barre. Il lui faut parfois de la facilité”. Une victoire méritée pour le couple, très à l'aise sur le terrain bellifontain. “J'étais au championnat de France, et je dois avouer que l'herbe était un peu haute”, a-t-il souligné.“Il était glissant, certes, comme beaucoup de terrains en herbe. Aujourd'hui il n'y a rien dire, il est très bien”.
Matteo Zamana est donc monté sur la deuxième marche du podium. Aux rênes de son KWPN Flyer, l'Italien a pris soin de chaque obstacle, notamment le vertical numéro cinq qui a posé problème à beaucoup de ses concurrents. La troisième place a finalement été attribuée à la cavalière tricolore Camille Condé Ferreira et sa Varenta Gem. Toujours aussi calme en selle, la jeune française a su maîtriser la force de sa jument, avant de quitter la piste avec le sourire.
 
Les résultats ici

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #108 GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT

GRANDPRIX #108

(GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter