Malgré des fautes, l’Allemagne garde le cap dans le CCIO 4*-S d’Aix-la-Chapelle

Crédit : Scoopdyga

Vendredi 19 juillet - 19h51 | À Aix-la-Chapelle, Lucas Tracol

Malgré des fautes, l’Allemagne garde le cap dans le CCIO 4*-S d’Aix-la-Chapelle

Déjà en tête à l’issue du dressage, l’Allemagne est toujours en tête du CCIO 4*-S d’Aix-la-Chapelle. À la veille du cross, la Mannschaft devance de moins de trois points la Nouvelle-Zélande et la Grande-Bretagne. Les Bleus sont remontés d’un petit rang, et aborderont l’ultime test à la cinquième place.

Si leurs deux leaders n’ont pas réussi à sortir indemnes du stade de la Soers ce soir à Aix-la-Chapelle, les Allemands gardent le cap et la pole position du CCIO 4*-S. Alors en tête à l’issue du dressage, Ingrid Klimke a en effet laissé l’avant-dernier obstacle du parcours à terre sur SAP Hale Bob. Même score de quatre points pour l’ancien numéro un mondial Michael Jung sur le vainqueur du CCIO 4*-S de Strzegom, Fischer Chipmunk. Tous deux ont reculé aux quatre et cinquième places, au profit de Laura Collett et Tim Price. Associés à London 52 et Wesko, la Britannique et le Néo-Zélandais ont en effet profité des fautes de leurs concurrents pour se placer très favorablement à la veille du cross. 
Grâce au parcours sans faute sur les barres d’Andreas Dibowski, l’Allemagne a tout de même conservé la tête de l’épreuve par équipes avec un total de 80,5 points. Les Néo-Zélandais ne sont pas loin puisqu’ils totalisent 83,1 points, particulièrement grâce au couple Price. La Grande-Bretagne est pour l’heure troisième avec 87,2 points. 

En fin d’épreuve le sélectionneur des Bleus Thierry Touzaint n’a pu cacher sa déception, lui qui espérait une remontée des Bleus lors de l’hippique. Malheureusement, Alexis Goury et son Trompe l’Œil d’Emery ont concédé trois fautes inhabituelles. Christopher Six est sorti de piste avec quatre points de Totem de Brecey, contre 8,4 pour Jean-Lou Bigot et Urtillo du Halage. Nicolas Touzaint est quant à lui sorti de piste très satisfait d’Absolut Gold, seulement pénalisé de 0,8 points de temps. Cela lui a permis de gagner six rangs pour se placer individuellement dix-huitième pour le moment. Désormais leader français, il se place juste devant Julien Guillot, auteur d’une faute avec Elvis. 

Les résultats par équipes ici
Les résultats individuels ici

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #108 GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT

GRANDPRIX #108

(GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter