Daniel Deusser offre Das Deutschlandlied à ses supporters d'Aix-la-Chapelle

Crédit : Scoopdyga

Vendredi 19 juillet - 18h19 | À Aix-la-Chapelle, Yeelen Ravier

Daniel Deusser offre Das Deutschlandlied à ses supporters d'Aix-la-Chapelle

Cet après-midi, Daniel Deusser a régalé les spectateurs - toujours aussi nombreux! - du CSIO 5* d'Aix-la-Chapelle en brillant dans l'épreuve phare du jour, le Prix Rhénanie-du-Nord-Westphalie. À domicile, l'Allemand et Killer Queen VDM sont parvenus à devancer Olivier Philippaerts et H&M Cue Channa 42 ainsi que Luciana Diniz Vertigo du Désert, son fils de Mylord Carthago`*HN.

Faisant partie des épreuves majeures du CSIO 5* d'Aix-la-Chapelle, le Prix Rhénanie-du-Nord-Westphalie s'est tenu en début d'après-midi sur le stade de la Soers. Pour ce test en deux manches à 1,55m, l'habituel chef de piste Franck Rothenberger avait une fois plus proposé une construction très imposante, plaçant notamment un triple en numéro 10 composé de deux verticaux de palanques puis d'un oxer. La rivière, habillée d'un petit “mur d'appel“, aura elle aussi posé des problèmes, contrairement à hier, où elle était franchie dans le sens inverse. Malheureusement, le public a d'ailleurs dû assister à l'impressionnante chute de l'Allemand Andre Thieme et sa jument Crazy Girl V. La baie de neuf ans s'est empêtrée dans un élément de décor à droite de la rivière, tombant sur le flanc. Si elle semblait marcher normalement après s'être relevée, Crazy Girl fut tout de même sortie en ambulance. Ces accidents, factuellement plus fréquents qu'à Aix-la-Chapelle que dans d'autres concours, sont toujours autant à déplorer, bien que ce stade soit le temple du saut d'obstacles...

Daniel Deusser résiste!

Daniel Deusser résiste! - Daniel Deusser offre Das Deutschlandlied à ses supporters d'Aix-la-Chapelle

Crédit : Scoopdyga

Pour autant, face à quarante-six concurrents, Daniel Deusser est parvenu à ne toucher aucune barre avec Killer Queen VDM! Parti en avant-dernier de la première manche, l'Allemand a déroulé un superbe sans-faute, avant de réitérer au second tour. Avec un chronomètre de 44“65, le numéro 4 mondial s'est imposé avec brio, profitant d'une longue ovation de son public pendant le tour d'honneur. Relégué à la deuxième place pour quasiment une seconde de différence, Olivier Philippaerts a effectué une bonne performance avec la grise Cue Channa 42, l'ancienne crack de Malin Baryard-Johnsson, sa coéquipière de la team H&M. Le podium a été complété par la Portugaise Luciana Diniz et Vertigo du Désert. Aux rênes de son fils de Mylord Carthago de dix ans, formé par les Français Marc Lucas et Alice Tréhoust, l'amazone a franchi de la ligne d'arrivée en 46"42.
Superbe quatrième place pour le Néerlandais Willem Greve et son fidèle Carambole, qui ont réalisé un parcours somptueux. Du côté des Français, le meilleur des trois engagés a été Olivier Robert. Associé à Vivaldi des Meneaux, le Bordelais n'a écopé que d'une faute sur le subtil vertical de palanques en milieu de triple, terminant ainsi quatorzième. Kevin Staut lui a emboité le pas en concédant la même faute, finissant quinzième avec Viking d'la Rousserie. De retour à la compétition depuis quelques semaines seulement, l'impétueux fils de Quaprice a déroulé une prestation impressionnante de facilité et de fraîcheur. Pénélope Leprevost a elle péché sur la sortie de cette combinaison si fautive avec Excalibur de la Tour Vidal*GFE, signant également une belle prestation avec l'étalon gris.
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #112 GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER

GRANDPRIX #112

(GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter