Golden Lilac à l'heure du Prix de Diane Longines

Ph. Scoopdyga.

Mardi 14 juin - 17h14 | AnneClaireL

Golden Lilac à l'heure du Prix de Diane Longines

Dimanche à Chantilly, sur l'hippodrome des princes de Condé, le Prix de Diane Longines (groupe I- 850.000 euros- 2.100 mètres) promettait une rencontre d'exception entre deux pouliches de très grande classe, Golden Lilac et Galikova , toutes deux filles du grand étalon Galileo et les très nombreux sportsmen et élégantes présents dans les diverses enceintes se sont régalés en assistant à la magnifique lutte qui a opposé les deux championnes. Longtemps maintenue le long de la lice par le jeune jockey Maxime Guyon ( déjà vainqueur du Prix du Jockey Club l'an dernier en selle sur Lope de Vega) Golden Lilac s'est décalée et a pris l' avantage à deux cents mètres du poteau, résistant au retour un peu tardif de Galikova sur laquelle Olivier Peslier était en quête d'un premier prix de Diane et d'une centième victoire dans les courses de groupe I.



Golden Lilac a-t-elle prouvé une réelle supériorité sur sa rivale ? Certains argueront qu'elle a eu un meilleur parcours que Galikova, placée à l'extérieur dans les stalles de départ mais il est possible aussi que la distance de 2.100 mètres ait joué en sa faveur car il est certain qu'elle est plus limitée en tenue que Galikova et que cette dernière sera plus à l'aise sur 2.400 mètres à l'automne, bien qu'elle soit soeur de l'immense championne du mile Goldikova !



Reverra-t-on ces deux pouliches au sein d'une même épreuve pour trancher le débat? C'est possible mais peu probable tout de même car André Fabre qui entraîne la gagnante aura sans doute un autre atout à faire valoir dans le Prix de l'Arc de Triomphe ( groupe I- 2.400 mètres) à Longchamp, le premier dimanche d'octobre: un certain Pour Moi qui vient de remporter le Derby d'Epsom ( groupe I - 2.400 mètres) et d'être par là même sacré poulain de l'année ! Golden Lilac pourrait quant à elle viser le Prix de l'Opéra qui se dispute le même jour sur une distance voisine de celle du Prix de Diane, plus dans ses cordes. On l'aura compris, de son côté, la pensionnaire de Freddy Head Galikova pourrait être alignée dans l'Arc avec des chances de succès, si tout se passe sans anicroche dans les prochains mois, bien entendu.


Jean-Noël Gontier

À lire également...

Réagissez