Andrew Kocher réalise son rêve à Calgary

Crédit : Mike Sturk/Spruce Meadows Media

Dimanche 07 juillet - 19h05 | Yeelen Ravier (avec communiqué)

Andrew Kocher réalise son rêve à Calgary

Hier soir, Andrew Kocher a réalisé l'un de ses rêves en décrochant brillamment le premier Grand Prix 5* de sa carrière à l'occasion de la tournée estivale de Calgary, au Canada. Aux rênes de Carollo, l'Américain a devancé son compatriote Hardin Towell, avec Joli Jumper, et le Vénézuélien John Perez Bohm sur Desperado DN.

 - Andrew Kocher réalise son rêve à Calgary

Crédit : Mike Sturk/Spruce Meadows Media

Hier soir, Andrew Kocher a eu la chance de pouvoir réaliser l'un de ses rêves. Le trentenaire américain, ancien professionnel du monde des courses, a remporté le premier Grand Prix 5* de sa carrière sur la mythique piste de Calgary, au Canada, dans le cadre d'une tournée estivale. Dernier à partir d'un barrage à deux, après avoir franchi avec brio deux manches très délicates, l'Étasunien s'est imposé en maître avec son cheval de tête Carollo, un joli bai de dix ans. Le duo n'a même pas eu besoin d'accélérer tant que ça la cadence puisque son seul autre adversaire, Hardin Towell, venait d'écoper de quatre points de pénalité avec Joli Jumper. "Je ne sais même pas comment décrire ce que je ressens!", s'est exclamé le lauréat en conférence de presse. “C'est un rêve devenu réalité. Je ne sais même pas comment ça a pu arriver. C'est la plus grande victoire de ma carrière.“

Un Grand Prix extrêmement sélectif!

Avec quatre points au terme d'un barrage qu'il a ouvert, l'Américain Hardin Towell a donc terminé deuxième aux côtés de Joli Jumper. Bouclant lui deux tours à un point de temps dépassé dans chacune des deux manches, le Vénézuélien John Perez Bohm a conclu le trio de tête avec Desperado NDN. Le parcours construit par Santiago Varela a en effet été d'un sacré haut niveau, aussi bien au niveau technique que pour le chronomètre imparti... Même l'ancien numéro un mondial McLain Ward et sa démonstrative HH Azur n'ont pas su en sortir indemnes, concédant quatre points au second tour! Idem pour la patronne Beezie Madden et Darry Lou.
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #108 GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT

GRANDPRIX #108

(GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter