Cet été, les Grandes Écuries de Chantilly fêtent leur tricentenaire

Crédit : Grandes Écuries de Chantilly

Samedi 06 juillet - 10h02 | Inès Maharavo

Cet été, les Grandes Écuries de Chantilly fêtent leur tricentenaire

À l’occasion du troisième centenaire des Grandes Écuries de Chantilly, la fameuse bâtisse du XVIIIème siècle nous replongera dans son Histoire. Cet été, ses locataires organiseront quatre événements exceptionnels qui remémoreront l’Histoire de ce fabuleux palais pour chevaux.

Lorsque l’on pénètre dans le Domaine de Chantilly, le parfum de l’Histoire refait vite surface. À l’horizon, juste au pied de la piste de l’hippodrome, les Grandes Écuries s’imposent en maîtresses des lieux. Surprenantes par ses allures de château, ce chef d’œuvre a souvent été confondue avec son voisin, le véritable Château de Chantilly, à tel point que le Duc de Croÿ les trouve "ridiculement belles et plus superbes qu’aucun château avec sa belle pelouse." Construites en 1719, ces mythiques écuries fêtent cette année ses trois cents ans d’histoire. Pour son anniversaire, les principaux régisseurs des Grandes Écuries souhaitent mettre à l’honneur son empreinte dans le monde équestre mais aussi dans l’Histoire à travers quatre évènements exceptionnels.
 
LE SPECTACLE DES GRANDES ÉCURIES
Les Grandes Écuries sont non seulement les plus grandes d’Europe mais représentent aussi un bijou d’histoire. Commandées par le Louis Henri de Bourbon, VIIe prince de Condé, auprès de l’architecte Jean-Aubert, ce véritable palais pour chevaux a tantôt été un lieu de pouvoir, tantôt un refuge pour les révolutionnaires. Aujourd’hui sa directrice, Sophie Bienaimé, retranscrit son histoire dans un spectacle équestre inédit : Il était une fois... les Grandes Écuries. (Une interview est à retrouver dans le magazine GRANDPRIX de juillet.)
 
L’EXPOSITION DES GRANDES ÉCURIES – 21 septembre au 5 janvier
L’histoire garde d’autant plus son empreinte sur les Grande Écuries grâce au musée du cheval installé au sein de la bâtisse. Ouvert toute l’année pour proposer aux visiteurs une balade à travers les siècles, le musée fête cet anniversaire à travers une exposition exceptionnelle qui revêtira les trois cents ans d’histoire des Grandes Écuries. Construites à partir de 1719, ses travaux ont duré près de vingt ans, à la suite de la mort du Prince et de l’architecte en 1740, le mythique bâtiment n’a jamais pu être finalisé à la mesure de la vision de son commanditaire. Pourtant, ses détails et sa grandeur n’en restent pas moins impressionants. À l'origine destinées à abriter la cavalerie et les chiens de verrerie du septième Prince de Condé, ces Grands Écuries ont vu ses rôles divaguer au cours des années, dès l'emprise des révolutionnaires en 1789, elles se convertissent en 1834 en un hippodrome qui a fait naître les mythique courses de Chantilly. Aujourd’hui, les œuvres de ce musée représentent un témoignage précieux de l’architecture de Louis XV, et proposent pour la première fois une étude complète de son décor fastueux et de ses usages. Dans cette visite, on peut retrouver le célèbre Album du Comte du Nord. Le visiteur aura également l’opportunité de vivre l’évolution du bâtiment à travers les siècles, mais aussi de découvrir son quotidien, ses résidents, ses usages. Ce véritable bond dans le temps pour dans les galeries des Écuries fera plaira aux plus férus d’équitation et les éclairera sur l’évolution du cheval et de son utilité. Pour se plonger dans cette visite exceptionnelle, Aurore Bayle-Loudet, chargée des collections du musée du Cheval, a publié un ouvrage sur l’histoire étonnante de ces espaces.
 
UN SPECTACLE SON & LUMIERE – 20 & 21 septembre
L’association des Amis d’Alain Decaux a conçu, produit et réalisé un spectacle de projection "Le Palais où le cheval est roi" à ’initiative conjointe de l’Institut de France, la Fondation pour le Domaine de Chantilly, la Mairie de Chantilly et la Communauté de Communes de l’Aire Cantilienne, le spectacle du tricentenaire s’appuiera sur des vidéos extraordinaires projetées sur la façade du bâtiment. Cet ensemble féérique mis en scène par un mélange de sons, de lumières et de pyrotechnie garantira des étincelles dans les yeux des visiteurs.
Proposé lors des Journées européennes du Patrimoine, le spectacle est parrainé par Franck Ferrand, avec la participation exceptionnelle de Robert Hossein et Mario Luraschi, sous le haut patronage de l’Institut de France.
 
LA PROJECTION D’UN FILM INEDIT – 21 septembre au 5 janvier.
Cavalière de la Compagnie équestre des Grandes Écuries de Chantilly, Elodie Jacquet proposera pour l’occasion la projection de son film : "Les 300 ans d’histoire des Grandes Écuries."
Élodie Jacquet est avant tout une cavalière passionnée des chevaux. Sa connexion avec Madgik, son splendide cheval de pure Race Espagnole, son rigoureux travail de haute école effectué avec le Lusitanien Zanzibar ou encore la profonde complicité qu’elle partage avec Frederkiel et un trait Schwarzwälder traduisent le naturel talent de l’écuyère des écuries. Si travailler dans ce cadre enchanteur n’a pas suffi à Elodie Jacquet pour se sentir au plus près de la bâtisse, découvrir les archives qui relatent de son histoire a agréablement surpris la cavalière. Son attraction envers les chevaux auquel s’ajoute son intérêt pour la vidéo a créé une symbiose aujourd’hui à l’origine de son film. Le visionnage du film nous plonge dans les couloirs des Grandes Écuries pendant ses heures de gloire. Avec cette projection, les secrets et les dessous du domaine qu’elle fréquente au quotidien ne seront plus inconnus du monde extérieur. Son film permettra de confondre ses spectateurs avec les murs des Grandes Écuries, qui ont traversé trois cents ans d’histoire et de passion pour le cheval.

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #109 GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE

GRANDPRIX #109

(GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter