Michael Pender devient le plus jeune vainqueur du Derby d’Hickstead

Crédit : hickstead.co.uk

Lundi 24 juin - 12h58 | Lucas Tracol (avec communiqué)

Michael Pender devient le plus jeune vainqueur du Derby d’Hickstead

Hier, Hickstead accueillait son traditionnel et mythique Derby. Parmi les vingt-sept concurrents, l’Irlandais Michael Pender s’est imposé grâce à Hearton du Bois Halleux, devenant ainsi le plus jeune vainqueur de cette épreuve. 

Marion Mould et Michael Whitaker avaient tous deux vingt ans lorsqu’ils s’étaient imposés dans le Derby d’Hickstead, respectivement en 1967 et en 1980. Jusqu’alors plus jeunes vainqueurs de cette épreuve mythique, tous deux ont laissé filer ce record hier à l’occasion de la cinquante-neuvième édition du rendez-vous. Âgé de dix-neuf ans (il soufflera sa vingtième bougie le 30 septembre) et pour sa toute première tentative, Michael Pender a en effet été le meilleur hier dans le Al Shira’aa Derby d’Hickstead. À noter qu’il n’était pas arrivé qu’un cavalier s’impose pour sa première participation à l’évènement depuis près de quarante ans, puisque le dernier à avoir réussi cet exploit était Michael Whitaker avec Mon Santa. 
 
Sur la sublime piste en herbe d’Hickstead, trois couples ont réussi un parcours parfait en première manche, ce qui n’était pas arrivé depuis 1993. L’Irlandais Shane Breen a été le premier à trouver la clé du tour sur Golden Hawk, plutôt habitué aux épreuves de type Grand Prix. Son compatriote Michael Pender a par la suite assuré au public un barrage en signant lui aussi un parcours parfait sur son spécialiste des Puissances, Hearton du Bois Halleux. Il a finalement été imité par la locale Harriet Nuttal avec son régulier A Touch Imperious. 

Premier au départ du barrage, Shane Breen a commis deux fautes qui lui ont valu une troisième place, comme l’an passé avec Can Ya Makan. À sa suite, Michael Pender a signé un nouveau parcours immaculé, soignant chaque abord avec une grande précision (son barrage en images ci-dessous). Sur le podium de cette épreuve chaque année depuis 2014, Harriet Nuttall était alors la seule à pouvoir déloger le jeune premier. Un sabot dans la rivière de son alezan l’a malheureusement privée de victoire, laissant filer le chèque de 34 650 livres sterling et le Boomerang Trophy à Michael Pender. 
 
“Je ne réalise pas encore, mais il s’agit du rêve de tout cavalier”, s’est réjoui Michael Pender après sa victoire, avant de poursuivre : “Il [Hearton du Bois Halleux] a fait beaucoup de Puissances, mais il s’agit de la première fois que je faisais une telle épreuve avec lui. Cela signifie tellement de remporter ce trophée qui a une telle histoire avec d’immenses nom à son palmarès. Je n’ai pas les mots ! En me réveillant ce matin, je n’aurais jamais pensé que cela arriverait. Je savais que mon cheval ne serait pas très rapide au barrage, donc je devais réitérer un sans-faute afin de mettre la pression sur Harriet. C’est ce que j’ai fait, et cela a payé !”
 
Vainqueurs l’an passé, William Buckingham ont commis une faute sur le parcours initial, pour terminer à la quatrième place ex-æquo avec Graham Gillespie et Andretti H. 
Seul Français au départ de cette épreuve, Axel Narolles a été éliminé avec Seltique. 
 
Le mois prochain, le magnifique terrain d’Hickstead accueillera une nouvelle étape de la Coupe des nations Longines, du 23 au 28 juillet. 

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez

  • SpeedyRomy - le 24/06

    That’s what she said ! Hahaha

  • rosetta2303 - le 24/06

    En fait, comme une bonne bagnole ! Hein TOF ?

  • TOF - le 24/06

    Très gros engin mais efficace !

Le mag

GRANDPRIX #108 GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT

GRANDPRIX #108

(GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter