Le Brésil soulève le trophée de la Coupe des nations Longines de Geesteren

Pedro Veniss et Quabri de l'Isle, fidèles piliers du Brésil.
Crédit : DigiShots/FEI

Dimanche 23 juin - 23h05 | Yeelen Ravier

Le Brésil soulève le trophée de la Coupe des nations Longines de Geesteren

En plus du Longines Global Champions d'Estoril, du Longines Masters de Lausanne et du Master Pro à Fontainebleau pour les Bleus, un CSIO était tenu ce week-end à Geesteren, aux Pays-Bas. Au terme des deux manches, le Brésil s'est imposé et a soulevé le trophée, devançant les Néerlandais à domicile et l'Espagne.

 - Le Brésil soulève le trophée de la Coupe des nations Longines de Geesteren

Crédit : DigiShots/FEI

Si beaucoup avaient les yeux rivés vers le Longines Global Champions Tour d'Estoril et le Longines Masters de Lausanne ce week-end, quelques-uns des meilleurs cavaliers mondiaux étaient bien au départ du CSIO 5* de Geesteren, aux Pays-Bas. Les championnats d'Europe étant organisés à Rotterdam cet été, l'Officiel néerlandais de cette année s'est donc tenu sur la grande piste en herbe de Geesteren.
Ce vaste terrain, encerclé d'un public en nombre, a visiblement réussi aux Brésiliens, qui ont empoché la mise avec grande classe. Emmenés par leur chef d'équipe Pedro Paulo Lacarda, et aidés de leur nouvel entraîneur Philippe Guerdat, les Auriverdes ont été les meilleurs cet après-midi, totalisant huit points. On relèvera le magnifique double sans-faute de Felipe Amaral et Germanico T (le seul de toute l'épreuve!), son fabuleux étalon de douze ans, ainsi que le score vierge de Marlon Modolo Zanotelli et Sirène de la Motte en seconde manche. Évidemment, le couple pilier des Brésiliens, Pedro Veniss et le génial Quabri de l'Isle, a apporté sa pierre à l'édifice, bouclant un parcours parfait en première manche. La victoire étant déjà assurée, ils n'ont même pas eu besoin de repartir. Superbe performance pour les deux champions, qui s'étaient montrés un peu moins brillants il y a deux semaines au CSIO 5* de Saint-Gall (0+8), et qui ont là retrouvé toute leur flamboyance. Cette victoire, au-delà d'un signal fort envoyé aux équipes européennes en vue des grandes échéances prochaines, est aussi l'illustration d'une bonne dynamique au Brésil, remarquée notamment depuis l'arrivée de l'entraîneur Philippe Guerdat!

 - Le Brésil soulève le trophée de la Coupe des nations Longines de Geesteren

Crédit : DigiShots/FEI

Chez eux, les Néerlandais ont bien dû s'incliner et savourer seulement une deuxième place. Les soldats du fidèle chef d'équipe Rob Ehrens ont été franchement remarquables, mais ont comptabilisé huit points de trop par rapport à leurs adversaires. Si aucun double sans-faute n'a été enregistré chez les Bataves, la performance de Marc Houtzager a été remarquée. Talentueux technicien, le cavalier de Sterrehof's Calimero a déroulé une superbe prestation sans pénalité en première manche, puis un tour à quatre points. Jur Vrieling et Glasgow van het Merelsnet ont eux achevé une Coupe en demi-teinte, concédant une faute au premier tour puis abandonnant en seconde après plusieurs fautes. 
Avec un lourd score de vingt-huit points, l'Espagne a complété le podium. Deux sans-faute ont été à relever chez les Hispaniques, à savoir Santiago Nunez et Valentino de Hus Z et Alberto Marquez Galobardes avec Ucello Massuere.
Ce Selle Français, né chez le Breton Bruno Chassaing, est fils de Cassini II et frère utérin du bon étalon Nervoso ou de Valentino Massuère, performant sur 1,60 m au Chili. Le cheval et son cavalier disputaient leur première Coupe des nations Super League et, avec 0 + 4, réalisent la meilleure performance espagnole et la deuxième de l'épreuve. Un cheval à suivre...

On notera aussi la première manche compliquée de l'Allemande Simone Blum et DSP Alice, championnes du monde en titre et lauréates du Grand Prix du CSIO 5* de La Baule mi-mai, qui ont écopé de neuf points, dont une grosse faute sur un oxer. Heureusement, les deux cracks ont su se ressaisir et boucler le score vierge au deuxième tour!
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #110 GRANDPRIX n°110 OCTOBRE

GRANDPRIX #110

(GRANDPRIX n°110 OCTOBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter