Eric Lamaze frappe de nouveau à Calgary

Crédit : Sportfot

Lundi 17 juin - 11h27 | Inès Maharavo (avec Lucas Tracol)

Eric Lamaze frappe de nouveau à Calgary

Les succès d’Eric Lamaze n’en finissent à Spruce Meadows. À domicile, le cavalier s’est de nouveau illustré hier en remportant le Grand Prix CSI 5*, une semaine après son succès avec Chacco Kid. Cette fois avec sa fidèle Fine Lady 5, le Canadien a surpassé son compatriote Mario Deslauriers sur Amsterdam 27 et le numéro un mondial Steve Guerdat juché sur Venard de Cerisy.

Le deuxième week-end de série estivale du concours de Spruce Meadows a un goût de réussite pour Eric Lamaze. Hier en selle sur Fine Lady 5, le Canadien est monté sur la plus haute marche du podium d’un Grand Prix CSI 5* pour la deuxième fois de cette édition. La semaine dernière, le champion olympique de Hong Kong s’était en effet déjà imposé avec Chacco Kid, ce qui n’avait pas manqué de l’émouvoir en conférence de presse, lui qui se bat contre une tumeur au cerveau depuis plusieurs mois.  
 
Avec sa jument de seize ans, le champion olympique de 2008 est parvenu à boucler le double-zéro le plus rapide en 38“65, soit deux centièmes de secondes de moins que son compatriote Mario Deslauriers. Avec Amsterdam 27, un fils de Catoki de neuf ans à l’expérience limitée, ce dernier n’a pas démérité en prenant l’avantage sur le couple très performant que forment Steve Guerdat et Venard de Cerisy. Vainqueurs du Grand Prix CSIO 5* de St-Gall deux week-ends plus tôt, le Suisse et son bai ont dû se contenter de la troisième marche du podium pour seulement trois centièmes de retard sur les vainqueurs. La semaine précédente, le numéro un mondial était déjà monté sur la deuxième marche du podium du Grand Prix CSI 5* grâce à son exceptionnelle Albfuehren’s Bianca. 
 
Le parcours initial de Michel Vaillancourt avait permis à sept couples d’accéder au barrage. Eux aussi auteurs de deux parcours parfaits, l’Américain Kent Farrington et Philipp Weishaupt ont pris les quatre et cinquième places, respectivement sur Creedance et Che Fantastica. Douzièmes en individuel et sixièmes par équipes aux Jeux équestres mondiaux de Tryon, l’Australien Rowan Willis et sa survoltée Blue Movie se sont emparés de la sixième place malgré une faute au barrage. Ils ont ainsi supplanté Beezie Madden associée à Darry Lou. 

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez

  • muybien29 - le 17/06

    Je disais dramatique car je me referai aux catégories de film. Mais oui quelle résilience il a toute mon admiration

  • OrientdeFrebourg - le 17/06

    4 CSI 5* le même we dont 3 en Europe! Cela a-t-il encore du sens! 3 ou 4 GP 5* à Calgary cette année lequel compte vraiment? On va réussir à perdre tout le monde.... il faut une catégorie à part avec les monuments dans laquelle on ne rentrerait pas à coup de Dollars!!! Aix - Calgary (septembre) - Genève - Dublin - Hickstead - La Baule...

  • rosetta2303 - le 17/06

    Non, pas de film dramatique, il n'aimerait sûrement pas ça ! Quel exemple incroyable de résilience et d'amour de la Vie ! Il est exceptionnel et son ami Steve aussi !

  • muybien29 - le 17/06

    pour une fois je suis d'accord avec vous Albert! Et surtout une médaille spéciale pour Eric Lamaze dont le parcours de cavalier depuis 2008 est digne d'un film dramatique !

  • ALBERT MUDA - le 17/06

    Spruce Meadows , des CSI qui mériteraient bien une 6ème étoile . Des parcours comme nulle part ailleurs , très variés , très regardants . Du top niveau avec des chevaux exceptionnels . Et quel barrage !! 0.36 de sec entre le 1er et le 7ème , du très beau spectacle .

Le mag

GRANDPRIX #108 GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT

GRANDPRIX #108

(GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter