Jeudi 09 juin - 17h50 | AnneClaireL

VIDEO : le barrage du GP 4* de Bourg et la victoire de Litsam !

Cinquante engagés, sept barragistes, dont six Français, et la victoire finale de Timothée Anciaume, trois ans après avoir remporté ici même, à Bourg-en-Bresse, le Grand Prix du CSI 3*, avec Lamm de Fétan. Cette année, c'est avec Litsam*HN qu'il l'emporte, un cheval et un couple coups de cœur du public rhônalpin !


 
Ambiance caniculaire dans le chef-lieu du département de l’Ain, dans le fief de la famille Robert. Après un sacré orage samedi et une météo peu favorable pour dimanche, c’est finalement sous une chaleur étouffante que s’est couru le Grand Prix du CSI 4*. Longtemps, le barrage a été promis entre deux cavaliers : le jeune Français Nils Candon et l’Irlandaise Nicola Fitzgibbon. Pourtant, une série gagnante de cinq cavaliers tricolores viendra vite les rattraper. Et non des moindres ! De ceux qui font la fierté et le plaisir du sélectionneur Thierry Pomel : Timothée Anciaume, Guillaume Batillat, Clément Boulanger, Marc Dilasser et Romain Duguet 

 
« L’avenir de l’équipe de France est là ! »

« Sur les sept barragistes, six sont Français et tous sont jeunes. Le plus ancien, mais que je considère, du haut de ses trente-trois ans, comme encore jeune, c’est Timothée. Derrière lui, les cinq jeunes ont les dents longues et devraient, je l’espère, gravir rapidement les échelons », commentait Thierry Pomel, qui avait lui-même gagné le Grand Prix de Bourg-en-Bresse il y a une quinzaine d’années. « Je considère ce concours comme une étape avant l’équipe de France. Certains cavaliers ont déjà été sélectionnés. Mais ce Grand Prix est sérieux et réputé. On peut s’en servir de référence pour lancer des couples sur de grosses échéances. Je parle ici de Timothée bien sûr, mais aussi de Clément Boulanger, de Marc Dilasser, qui participait il n’y a pas longtemps au CSIO de Copenhague, de Nils Candon, qui la semaine prochaine, sera à Sopot en Pologne, avec l’équipe de France. On les suit et ça avance bien. » Seul l’avenir au top niveau de Guillaume Batillat est pour l’instant « compromis », et le troisième du Grand Prix de Bourg ne pouvait cacher sa déception de savoir Nenuphar’Jac retournant sous la selle de Pénélope Leprevost pour les étapes de Cannes et de Monaco du Global Champions Tour. « De haut niveau, je n’en ai pour l’instant plus », expliquait-il.

 
Litsam à suivre !

 
Lui, en revanche, est parfaitement confiant, et son cheval de tête Litsam, tient actuellement une forme remarquable. Timothée Anciaume remporte de nouveau le Grand Prix de Bourg, trois années après sa victoire dans un CSI qui n’affichait alors que trois étoiles. « Litsam a été stationné pendant longtemps en Rhône-Alpes et le public l’apprécie beaucoup. Aujourd’hui, c’est vraiment la plus belle victoire de toute sa carrière, sa première dans un Grand Prix 4* ! C’est un sacré Grand Prix à Bourg, vraiment gros, avec un beau plateau, français et étrangers. Il y avait eu pas mal de sans-faute sur les deux épreuves qualificatives, non pas qu’elles étaient faciles, mais le niveau était relativement homogène. Donc le Grand Prix présentait de beaux partants, avec un niveau difficile. » Dans cette foulée, Litsam participera prochainement au CSI 4* de Fontainebleau. « Avec Olympique qui démarre sur 150 et Litsam qui marche bien, je pense pouvoir jouer une bonne place dans des Coupes de nations de deuxième division, qui restent des épreuves difficiles. Je pense pouvoir épauler mes potes. Si tout se passe bien, et je reste prudent, je pense pouvoir aligner Olympique et Litsam, l’an prochain, pour une très très belle saison. » Ce concours de Bourg aura bel et bien servi de révélateur !

 
A Bourg-en-Bresse, Daniel Koroloff

 
 
Pour revoir le barrage du Grand Prix avec Wan Video et Grand Prix Replay, cliquez ICI !
 
 
Résultats
1.     Timothée Anciaume (FRA) / Litsam*HN / 0 / 0 / 41’59
2.     Clément Boulanger (FRA) / Winsome vd Plataan*Lillebec / 0 / 0 / 41’83
3.     Guillaume Batillat (FRA) / Nenuphar’Jac / 0 / 4 / 39’32
4.     Nicola Fitzgibbon (IRL) / Puissance / 0 / 4 / 41’84
5.     Romain Duguet (FRA) / Otello du Soleil / 0 / 8 / 41’68
6.     Nils Candon (FRA) / Balthazar vd Roshoeve / 0 / 8 / 44’75
7.     Marc Dilasser (FRA) / Obiwan de Piliere / 0 / 10 / 52’66
8.     Koen Vereecke (BEL) / Allegro C vd Donkhoeve / 1
9.     Michel Robert (FRA) / Kaloe des Perrieres / 1
10.   Antonio Alfonso (ITA) / Challenge 7 / 1
 

À lire également...

Réagissez