Belle entame pour les Bleus à Sopot, la Lettonie fait retentir son hymne

Olivier Robert et Tempo de Paban.
Crédit : CSIO Sopot

Jeudi 13 juin - 19h21 | À Sopot, Yeelen Ravier

Belle entame pour les Bleus à Sopot, la Lettonie fait retentir son hymne

Si les Bleus ont entamé aujourd’hui la troisième étape de Coupe des nations Longines de belle manière au CSIO 5* de Sopot, se qualifiant tous pour le Grand Prix de demain, la victoire de l’épreuve majeure du jour est revenue au Letton Kristaps Neretnieks. Avec Moon Ray, le jeune pilote a devancé le Polonais Wojciech Wojcianiec, qui jouait à domicile sur Chintablue, et le Lorrain Simon Delestre avec Chadino.

L’épreuve majeure de cette première journée de compétition au CSIO 5* de Sopot, troisième étape du circuit des Coupes des nations Longines de la saison, a débuté à 17h sous une fine et longue pluie. Qualificative pour le Grand Prix de demain après-midi, puisque la Coupe des nations se tiendra dimanche matin à 10h30, cette épreuve à 1,50m a souri au Kristaps Neretnieks, associé à Moon Ray, son élégant fils de Cornet Obolensky. Le Letton, vainqueur du Grand Prix 4* de Poznan la semaine dernière, a une nouvelle fois su tirer son épingle du jeu en signant le score parfait en 64’’42! À domicile, le Polonais Wojciech Wojcianiec a dû se contenter de la deuxième place avec Chintablue, franchissant la cellule d’arrivée avec un chronomètre de 64'’81.
 
Si les deux premières places ont été trustées par les Européens de l’Est, c’est une belle entame pour le quintet tricolore! La meilleure des cinq "Vestes bleues", sélectionnées par le sélectionneur national Thierry Pomel, a aujourd’hui été Simon Delestre. Aux rênes du bon Chadino, assez peu sorti depuis le début de l’année, le Lorrain a bouclé une excellente prestation sans pénalité. Bon début de concours pour le couple, même si, pour rappel, c’est avec Uccello de Will que l’ancien numéro un mondial pourrait prendre le départ de la Coupe des nations dimanche. Franchissant la ligne d’arrivée en 66’’05, il a ainsi terminé sur la troisième marche du podium. Sans-faute également, le Nordiste Alexis Deroubaix et Timon d’Aure ont effectué un formidable parcours et ont achevé cette journée par une honorable neuvième place. Le fils de Mylord Carthago*HN, qui devrait également courir la Coupe des nations de dimanche, est apparu frais, à l’aise et à l’écoute de son pilote. Ouvreur de cette épreuve, le Normand Marc Dilasser, associé au talentueux Arioto du Gesvres, avait aussi déroulé un joli tour mais a malheureusement péché sur le vertical en entrée du dernier double. Placée en toute fin de parcours, face à la sortie, la combinaison a sûrement été le ‘’juge de paix’’ de cette construction signée Szymon Tarant, chef de piste polonais. Beau passage tout de même pour le Normand, Aux commandes du jeune Vino d’Espinet, qui semble bien progresser sur ces hauteurs depuis son arrivée dans le grand bain il y a un an et demi, Roger-Yves Bost a concédé la même faute. S’il a écopé du même score, Olivier Robert a lui péché sur l’obstacle précédent, un bel oxer isolé. Bon comportement tout de même pour l’explosif Tempo de Paban, qui a notamment franchi la rivière, sur laquelle l’alezan a pu connaître des difficultés par le passé, sans aucune hésitation! En bref, les Français ont signé de bonnes prestations, se qualifiant tous pour le Grand Prix de demain après-midi.
Pour rappel, ce week-end constitue l’une des étapes les plus importantes pour les Bleus en vue de la préparation pour les championnats d’Europe Longines de Rotterdam, comme l’avait indiqué Thierry Pomel à l’occasion du CSIO 5* de La Baule mi-mai.
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #107 GRANDPRIX n°107 JUIN

GRANDPRIX #107

(GRANDPRIX n°107 JUIN)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter