Mardi 07 juin - 13h03 | AnneClaireL

Saint-Gall : Skelton après la tempête !

Le Grand Prix de Saint-Gall s’est joué en trois manches ! Une première partie en fin de matinée où Jessica Kurten démontrait toute sa volonté en signant l’un des trois sans faute du groupe avec Lektor. L’Américaine Christine Mc Crea en faisait autant avec Romantowitch Take One, tout comme Robert Smith qui qualifiait son nouveau Talan ! Le deuxième groupe prenait le départ à 13h40 sous un soleil de plus en plus contrarié par les cumulus. Shane Sweetnam avec Amaretto d’Arco, Khaled al Eid avec son Presley Boy, puis Pénélope Leprevost qui signait un parcours de toute splendeur avec l’étalon national Mylord Carthago*HN, rejoignaient le peloton des qualifiés dont faisaient déjà partie Nick Skelton et son Carlo. On attendait les ténors quand se fut le tonnerre qui l’emporta ! Qu’a cela ne tienne, Rich Fellers était lancé et rien ne semblait pouvoir stopper son Flexible qui sous le déluge réussissait un véritable exploit accompagné de pluies de grêlons . Tonnerre… d’applaudissement pour l’Américain qui rejoignait les écuries en un éclair... La tempête redoublait et le jury suspendait l’épreuve pour une demi-heure puis une de plus pour permettre au terrain détrempé de retrouver un peu d’adhérence. Cela ne suffit pas à convaincre tout le monde et le public fut ainsi privé des passages de quelques favoris dont Ben Maher, Kevin Staut, Philippe Lejeune, Simon Delestre ou encore Jos Lansink. Parmi les rescapés, Pius Schwizer rejoignait les neuf autres sans-faute pour la deuxième manche.


Imbattable Skelton


C’est Jessica Kurten qui ouvrait le bal et tentait le maximum, mais son visage en sortie de piste soulignait ses doutes quant au chrono : 52’33 à battre… Rich Fellers prenait sa position de steeple chaser et menait alors le train en 44’83, reléguant ainsi d’une place Pénélope Leprevost qui menait l’étalon gris au deuxième sans-faute en 48’53. Nick Skelton relevait les défis d’une aisance redoutable avec un Carlo survolant les difficultés. Son chrono de 43’58 poussait ses adversaires à la faute et il ne sera pas rejoint. Une sixième place pour Pius Schwizer  qui tentait son va-tout avec Carlina, malheureusement pénalisé sur le dernier obstacle. Le public et les organisateurs le saluaient pour son fairplay récompensé par le titre de meilleur cavalier du concours.

 
A Saint-Gall, Christian Gerhard

À lire également...

Réagissez