Dimanche 05 juin - 16h40 | admin_root

Derby d'Epsom : Pour Moi pour la France

L'Angleterre a dû verser quelques larmes dans les chaumières et sur la lande d'Epsom, samedi : les loyaux sujets de Sa Majesté La Reine (qui assistait à l'épreuve dans une tenue rose bonbon du plus bel effet) ont eu beau « pousser » de toutes leurs forces le cheval royal Carlton House dans la ligne d'arrivée, rien n'y a fait : le Cantilien Pour Moi était trop fort et tandis que le favori Carlton House devait se contenter de la troisième place, battu à la lutte par l'Irlandais Treasure Beach, le Français Pour Moi, venu des derniers rangs dans un rush étourdissant, passait sa tête le premier devant le poteau et s'adjugeait le fameux ruban bleu, une superbe victoire dans le Derby d'Epsom qui désigne le meilleur poulain de trois ans des îles britanniques et peut-être même européen. Autre candidat venu de Chantilly, Vadamar (S.A. Aga Khan) avait dû se contenter d'un bon rôle de figurant à distance des premiers.

 
Confiant

Depuis une vingtaine d'années, André Fabre, le mentor de Pour Moi ( Montjeu et Gwynn), l'entraîneur français le plus titré, avait vu ses pensionnaires échouer à neuf reprises dans le Derby d' Epsom (groupe I- 2.400 mètres - 1.250.000 euros), la course la plus prisée d'Angleterre et, pourtant, il se déclarait très confiant avant l'épreuve affirmant que Pour Moi possédait la meilleure chance de tous les chevaux qu'il avait jusque là présentés. Si confiant, d'ailleurs qu'il avait choisi de le confier à son jeune jockey habituel, Mickel Barzalona, seulement âgé de dix-neuf ans et qui n'avait jamais participé au Derby. Bien lui en a pris d'ailleurs puisque le cavalier a monté comme un vieux de la vieille (ou presque), laissant son partenaire galoper au dernier rang à environ deux longueurs de Carlton House qu'il avait en point de mire dans la première partie du parcours comprenant une montée « casse pattes » et une descente rapide suivie du Tattenham Corner, virage serré à gauche qui peut être un piège.

 
Inconscient ?

Dans la ligne d'arrivée, Memphis Tenessee, qui avait tenté de trouver son salut dans la fuite, était d'abord rejoint par Treasure Beach et Carlton House aux prises et l'on pensait que ces deux-là allaient se disputer la victoire. Mais le Frenchy, qui paraissait devoir se contenter d'un accessit à deux cents mètres de l'arrivée, enclenchait la surmultipliée et venait prendre un minime avantage au passage du disque, Mickel Barzalona franchissant le fil debout sur ses étriers en levant le bras ! Quelle confiance, à la limite de l'inconscience d'ailleurs car quelques centimètres seulement séparaient Pour Moi de Treasure Beach.

 
Un avenir bien coté

Quel sera l'avenir de Pour Moi qui défend les couleurs de Coolmore Stud, le plus grand haras de Pur-sang du monde (irlandais) et est la copropriété de MM. Tabor, Magnier et Smith ? Il peut fort bien viser l'Irish Derby désormais au Curragh ou rencontrer ses aînés dans les King George d'Ascot, autant de groupes I prestigieux courus sur la distance classique (2.400 m). En tout cas, une chose est certaine, c'est que les bookmakers qui ne l'avaient pas retenu comme favori à Epsom vont désormais réviser leur jugement et qu'il comptera certainement parmi les chevaux les plus en vue du Longines Prix de l'Arc de Triomphe, la plus grande épreuve française inter-générations, qui se disputera le premier dimanche d'octobre à Longchamp sur 2.400 mètres.

 
Jean-Noël Gontier

À lire également...

Réagissez