Le retour de Lamm de Fetan avec Gilles Bertran de Balanda

Gilles Bertran de Balanda et Olivier Guillon. Ph d'archive.

Mardi 07 juin - 13h05 | AnneClaireL

Le retour de Lamm de Fetan avec Gilles Bertran de Balanda

C’était l’évènement hier au Haras de Bory. [Lamm de Fetan] faisait son retour sur les pistes de concours, mais sous la selle de Gilles Bertran de Balanda, et non celle d’Edouard de Rothschild. La rédaction de Grand Prix Replay a contacté l’ancien sélectionneur de l’équipe de France pour recueillir ses impressions.

 

 
 
Grand Prix Replay : Comment avez-vous trouvé Lamm de Fetan pour son premier parcours ?
 
Gilles Bertran de Balanda : Le cheval n’avait pas fait de concours depuis un bon bout de temps. Lamm va très bien. Il est en forme physiquement. Bien sûr, il était très frais, mais il a montré un comportement tout à fait correct. J’ai eu de super sensations. Lamm était très à l’écoute et content de sauter.
 
Grand Prix Replay : Pourquoi Edouard de Rothschild vous a-t-il confié Lamm de Fetan ?
 
Gilles Bertran de Balanda : Je travaille avec Edouard de Rothschild depuis quelques temps maintenant. Je suis là pour le coacher mais aussi pour monter ses chevaux à la maison, afin de les préparer. Au cours d’un débriefing, il m’a proposé de débuter Lamm en concours. Il m’avait déjà confié un autre cheval auparavant pour que je reprenne un peu la compétition. J’ai accepté cette proposition, car elle me semble judicieuse, d’autant plus avec toute la pression que ressentait Edouard (quant au retour à la compétition de Lamm).
En tout cas, j’intègre ça dans mon travail auprès d’Edouard de Rothschild. Je n’ai pas d’ambition sportive. Bien sûr, c’est un privilège pour moi de monter Lamm de Fetan, mais mon objectif reste de le préparer du mieux que je peux pour Edouard. Quand je sentirai que le cheval est prêt, c’est Edouard qui le reprendra.
 
Grand Prix Replay : On pouvait aussi imaginer que Lamm de Fetan serait confié à Olivier Guillon…
 
Gilles Bertran de Balanda : Olivier Guillon évolue dans le haut niveau, et Edouard de Rothschild lui permet d’exercer son métier au mieux. Mais qu’il s’agisse de moi ou d’Olivier, on est dans la même problématique. Lamm de Fetan fait partie du piquet de chevaux d’Edouard. C’est pour lui. Alors, bien sûr, le cheval est dans les écuries, c’est un cheval de Grand Prix... Mais ce n’est pas à l’ordre du jour.
 
Grand Prix Replay : Quel est le programme pour Lamm de Fetan ?
 
Gilles Bertran de Balanda : Demain, je vais faire le petit Grand Prix, à 1,40/1,45m. Puis on envisage quelques épreuves à Béthune, et à Fontainebleau.
 
 
Propos recueillis par Anne-Claire Letki.
 

À lire également...

Réagissez