L’Espagne porte haut ses couleurs dans la Coupe des nations Enfants

Les Espagnols Jaime Fernandez Rey, Olivia Álvarez García, Cristina Massó Gea et Emilio Garcia-Torres Solano ont réussi à se hisser à la première place, un point devant les Pays-Bas, notamment été pénalisés par des points de temps dépassés.
Crédit : PSV Morel

Dimanche 05 mai - 09h09 | Par Amélie Ulmer

L’Espagne porte haut ses couleurs dans la Coupe des nations Enfants

Si l’Espagne a vécu un début de week-end compliqué, avec, notamment les Jeunes Cavaliers qui terminent à la dernière position vendredi, leurs cadets ont réussi l’exploit de remporter la Coupe des nations Enfants avec une certaine aisance. En deuxième position, les Pays-Bas ont également effectué une belle performance alors qu’ils n’étaient que trois à s’élancer. L’Allemagne et la France se sont quant à elles partagées la troisième place.

La Coupe des nations Enfants présentée par Horse Pilot a été remportée facilement par la nation espagnole, même s’ils ont été talonnés tout du long par les Néerlandais, dont l’équitation rigoureuse a porté ses fruits. L’Allemagne et la France se sont quant à elles partagées la troisième place.
 
La première manche de cette Coupe des nations a créé de nombreux problèmes aux jeunes pilotes âgés de douze à quatorze ans. En effet, certains cavaliers ont notamment éprouvé des difficultés avec le triple installé en milieu de parcours, mais également avec le dernier double qui se trouvait non loin de la porte. Le tracé imaginé par Jean-Sébastien Brenier ainsi que le temps ont donc joué un rôle important lors de cet événement. Ainsi, deux cavaliers ont été éliminés, à cause de deux refus pour Svetlana Bigeon, et d’une chute pour Kasper de Boeck. L’Irlandais Timmy Brennan a quant à lui dû abandonner lors de la première manche après une succession de barres tombées en selle sur son cheval Herbst Acapella. D’autres sont aussi sortis de piste les larmes aux yeux, à l’image de Sophie Schmidt en selle sur Al Capone qui a failli se retrouver en dehors de sa selle lors de son passage du dernier double du parcours. Pour d’autres, au contraire, le parcours s’est révélé relativement simple. C’est le cas de l’équipe néerlandaise, qui a vu ses trois cavaliers ne prendre qu’un point de temps dépassé. Maëlle Noizat, côté français, a tout simplement impressionné en survolant les obstacles sur sa jument Vitamine de Boissy. Sa compatriote Toscane Carloni Richard en selle sur la jolie Ambre d’Ermisserie a elle aussi réalisé un parcours exceptionnel de fluidité.

Une deuxième manche passée de l’orange au rouge

Une deuxième manche passée de l’orange au rouge - L’Espagne porte haut ses couleurs dans la Coupe des nations Enfants

Maëlle Noizat aura finalement été la seule cavalière de cette Coupe des nations Enfants à réaliser le double sans-faute
Crédit : PSV Morel

Si les trois Néerlandais paraissent difficiles à battre, de par la fluidité de leurs parcours, la deuxième manche a été difficile pour Liesje Vrolijk avec sa KWPN Hailey Fairy, pénalisées de neuf points. De ce fait, un boulevard était ouvert pour les Espagnols, opportunité qu’ils ont su saisir ! Exploit encore plus impressionnant qu’il s’agissait là de la première Coupe des nations pour la plupart des membres de l’équipe. Ainsi Jaime Fernandez Rey, Olivia Álvarez García, Cristina Massó Gea et Emilio Garcia-Torres Solano ont réussi à se hisser à la première place, un point devant les Pays-Bas, notamment été pénalisés par des points de temps dépassés.
 
La troisième place a dû être partagée entre deux nations qui ont l’habitude de s’affronter. L’Allemagne a ainsi fini ex-æquo avec la France. La Mannschaft a notamment pu compter sur un excellent Julius Bleser qui a réalisé avec son magnifique étalon Al Paolo un parcours à un point puis un sans-faute. La France quant à elle a su se maintenir à flot malgré les deux parcours à huit points de Louise Sadran et son puissant Feldrose 9, qui a semblé particulièrement difficile à retenir aujourd’hui. Mais grâce à Maëlle Noizat et son explosive jument baie, la France a pu se targuer d’être la seule nation à effectuer un double zéro.
“Cette Coupe des nations s’est très bien passée. La jument était très haute et a aussi réalisé un très bon entraînement. Bien qu’elle ait un caractère bien marqué, elle est très franche et a toujours envie de bien faire.” a ainsi analysé la jeune Française avec émotion. De quoi inaugurer de bonnes choses pour la suite ! 

Tous les résultats ici

Retrouvez ci-dessous les trois parcours des meilleurs Français :