“J'ai toujours envie de bien faire pour l’équipe”, Nina Mallevaey

Nina Mallevaey faisait hier partie de l'équipe de France dans la Coupe des nations Jeunes Cavaliers
Crédit : PSV Morel

Samedi 04 mai - 15h28 | Propos recueillis par Roxane Grolleau

“J'ai toujours envie de bien faire pour l’équipe”, Nina Mallevaey

Nina Mallevaey a participé hier à la Coupe des nations Jeunes Cavaliers présentées par Animo. Avec ses coéquipiers Alexandre Carlet, Alice Vancrayelynghe et Arthur Deuquet, elle a fini sur la deuxième marche du podium, derrière les Danois. Engagée avec l’hongre KWPN, Den Ham Blue R, elle a effectué un premier tour en cinq points, puis un en quatre points. Elle revient pour GRANDPRIX-replay.fr sur cette expérience.

 - “J'ai toujours envie de bien faire pour l’équipe”, Nina Mallevaey

Malgré ses erreurs dans l'épreuve de la veille, Nina Mallevaey est satisfaite de son cheval, Den Ham Blue R, qu'elle apprend à connaître progressivement.
Crédit : PSV Morel

Dans quel état d’esprit étiez-vous avant de vous élancer pour la Coupe des nations ?
Dans un état d’esprit normal. C’est sûr qu’il y a un peu plus de pression parce qu’on veut bien faire par rapport à nos coéquipiers. On n’a pas envie de décevoir les autres, on a envie de faire un bon parcours. Mais j’étais sereine.
 
Comment s’est passée votre première manche ?
Plutôt bien, mon cheval a très bien sauté. J’ai un peu raté ma ligne, je l’ai mal abordée. J’étais entre sept et huit foulées, je suis partie pour faire sept, finalement j’ai fait huit (rires). Donc c’est vraiment de ma faute. Ensuite, j’ai pris un peu trop de temps dans les virages et ça m’a coûté un point de temps. J’apprends progressivement à connaître Den Ham Blue R, et c’est vraiment un super cheval.
 
Pourriez-vous nous le présenter ?
Donc Den Ham Blue R a onze ans, et est hongre. Ça fait deux mois que je le monte, donc c’est encore frais, mais il a tous les moyens du monde, il est classique, il est gentil. C’est vraiment un chouette cheval.
 
Et comment s’est passé votre second parcours ?
Beaucoup mieux ! J’ai finalement fait ma ligne en huit foulées. Cela l’a mis un peu à l’effort, donc je pense qu’à l’avenir il faut vraiment que j’ai un galop plus rapide, pour que cela soit plus facile pour lui. Sinon, j’étais dans le temps, cette fois-ci, j’ai fait plus attention. Par contre, j’ai fauté sur la palanque… Je pense ne pas m’être assez redressée, et le contrat était un peu court. Mais il a très bien sauté le reste, donc il n’y a rien d’inquiétant.
 
Quelles sont les choses que vous aimeriez améliorer par la suite ?
Vraiment, il faut que je travaille mon galop. Il faut que dès le premier obstacle je rentre dans un galop plus soutenu, meilleur que ce que j’avais hier. Mais autrement, il fait tout très bien !
 
Quels sont vos plans pour le reste de la saison ?
Faire la meilleure saison possible, forcément ! Selon mes résultats, peut-être une sélection aux championnats d’Europe, ce que j’aimerais beaucoup. Mais déjà, je dois faire le meilleur possible et voir ce que cela donne !

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #109 GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE

GRANDPRIX #109

(GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter